AccueilPop culture

On a imaginé à quoi pourrait ressembler le manga de Gazo

Publié le

par Konbini

Si Gazo a autant d’inspiration pour sa musique que pour ce nouveau projet, attendez-vous à quelque chose de grand.

On a imaginé à quoi pourrait ressembler le manga de Gazo

Vous avez bien lu, Gazo compte bel et bien lancer son propre manga. Dans la soirée du 2 novembre, le rappeur balance sur Twitter : “J’ai envie de créer un manga”. Les réactions sont plus que positives et, dès le lendemain, on peut lire sur le compte de l’artiste : “Je me lance vraiment dans ce manga”. À la rédaction, on a eu envie de se mettre dans la peau d’un mangaka et d’imaginer à quoi pourrait ressembler cette œuvre.

Notre synopsis

Déjà, on part du principe qu’il faut qu’on s’inspire de la vie de Gazo et de son univers, c’est-à-dire le rap. Pour un premier manga, on part plutôt sur le scénario type d’un shōnen. Voici le synopsis de l’œuvre qu’on a décidé d’appeler sobrement “Gazumaki” (on vous laisse deviner les références à l’intérieur) :

À voir aussi sur Konbini

“Dans un monde régi par les mots et les punchlines, Gazumaki rêve de devenir le plus grand rappeur de tous les temps, afin d’avoir son visage gravé dans la roche du mont Sniper.

Lorsque son idole Pop D. Fumée décède de façon tragique, Gazumaki décide de ne plus perdre de temps et de se lancer dans sa quête. Pour parvenir au sommet, il compte participer et remporter le Tenkaichi Contenders, organisé par Tortue Yaffa, le Roi des Pirates.

Le tournoi rassemble la crème du rap français, dont les favoris Schneidori, Nisoka et Son Ninho. Chaque duel voit un affrontement de punchlines, où les mots et l’aura de chaque MCs déterminent qui surpasse l’autre.

Pour se battre, Gazumaki possède une botte secrète, un sirop magique lui permettant de libérer son Bankaï de punchlines. Hélas, ce power up abîme grandement son corps et puise son énergie jusqu’à le rendre hors de contrôle. Saura-t-il en faire bon usage ?

Dans son aventure, Gazumaki croise la route de rivaux. Certains deviennent des amis, comme Tiakorua et Damzoro, d’autres des ennemis, comme Petit Mal ou Kaakaris. Malgré l’adversité, Gazumaki peut toujours compter sur sa copine, Céline, une personne de confiance capable de lui trouver les meilleures fringues de luxe.

Accompagné de ses meilleurs atouts et déterminé comme jamais, Gazumaki arrivera-t-il à rendre hommage à son idole et réussir à affronter son rival de toujours, Son Ninho ?”

Chargement du twitt...

Article coécrit par Timothée Van Poecke et François Faribeault.