AccueilPop culture

On a classé (objectivement) les meilleures présentations de la légendaire émission Next

On a classé (objectivement) les meilleures présentations de la légendaire émission Next

Image :

© Capture d’écran Virgin 17

avatar

Par Kévin Pinto

Publié le

"85h de conduite pour son permis."

Chez Konbini, on aime les belles histoires d’amour, surtout quand elles commencent dans un bus, avec une pause pas du tout naturelle et des anecdotes honteuses. Bref, on aime Next Made In France alors on a décidé de classer les meilleures (surtout les pires) présentations de l’émission. Next !

#10. Mathieu, le phobique des ventouses

© Capture d’écran Virgin 17

“J’ai l’air jeune mais j’ai beaucoup d’expérience”, nous annonce Mathieu dans sa présentation. Preuve irréfutable : il s’est fait mordre en roulant une pelle. Au-delà des surnoms donnés à ses biceps – surnoms qu’on ne nous dévoile malheureusement pas dans l’émission – on apprend surtout que Mathieu a une phobie : le bruit des ventouses. Peut-être un lien avec sa douloureuse pelle. Est-ce que toutes ses qualités vont suffire à séduire Jessy, la fan de chevaux ? Hélas, au bout de 10 minutes, notre cher Math refuse de ramasser des crottes de poney tous les jours, par amour. Next !

#9. Léo, de Next à Secret Story

“Léo a 18 ans. Il aimerait être musclé mais il est trop flemmard. Il ne voit le soleil que deux heures par jour et il a fait l’amour dans un avion en rentrant de New York.” OK, ce n’est pas la description la plus folle mais c’est un peu particulier puisqu’il s’agit d’une tête connue. Enfin…

Avant de se battre avec François-Xavier dans la maison des secrets sur TF1, Léo avait déjà tenté sa chance dans le bus de Virgin 17, mais comme dans Secret Story, ça va virer au drame. Notre pauvre Léo a à peine posé un pied dehors qu’il prend un “Next” humiliant au bout de trois secondes. Petite tentative de vannes sur les vêtements pour garder la face mais le mal est fait. Ça dégage.

#8. Charlotte, sensible aux odeurs et aux marches

© Capture d’écran Virgin 17

L’histoire de Charlotte ressemble à une mauvaise blague belge. Peu à l’aise avec le concept de marches, la jeune femme serait donc restée bloquée sur un escalator. Presque trop gros pour être vrai mais en même temps, c’est Next… En revanche, pour les pieds qui puent, là, on te soutient Charlotte. Surtout si c’est ton voisin d’escalator qui sent la mort. Mais la jeune femme ne va pas avoir l’occasion de beaucoup sentir les pieds d’Anthony. Elle se fait recaler au bout d’une minute, jugée trop grosse parce qu’elle a galéré à s’asseoir sur une chaise pour bébé. Bon, en même temps, c’est Next

#7. Cécilia, la malchanceuse

© Capture d’écran Virgin 17

Cécilia n’a que 18 ans mais elle a déjà une vie difficile. On peut le dire, elle est clairement malchanceuse. Sortir avec la jupe coincée dans la culotte c’est gênant, mais c’est arrivé à beaucoup de femmes. Se retrouver bloquée dans une poubelle, ça, c’est déjà plus rare. Mais ses malheurs ne s’arrêtent pas là. Grâce à Next, Cécilia se dit que, peut-être, la chance va tourner, qu’elle va rencontrer un mec bien ou qu’elle va pouvoir gagner un peu d’argent. À la place, elle va se faire virer directement par le roi des harceleurs. À peine sortie du bus, la toute jeune femme se retrouve face à Valentin et sa coupe de cheveux de 2008. “Ta collègue, la blonde, je pense qu’elle avait une fausse poitrine. Toi, je pense que c’est des vrais, je peux toucher ? Juste avec le doigt ?” Finalement, Cécilia a de la chance : elle ne finira pas avec ce mec atroce.

#6. Damien, un garçon comme les autres

© Capture d’écran Virgin 17

Damien s’aime. Damien aime son corps. Sans doute un peu trop. Mais Damien n’est-il finalement pas qu’un simple mec comme les autres, avec une fâcheuse tendance à laisser ses mains se balader partout ? Sans doute aussi. Dans le cadre d’une émission de séduction, ce n’est peut-être pas le meilleur endroit pour préciser que tu passes ta journée la main dans le boxer comme Joachim Löw. Notre théorie, c’est que Damien a préféré balancer ses petites habitudes sur ses poils et ses parties pour mieux faire passer sa passion la plus étrange : manger la peau des bananes. Même les singes pensent à l’enlever, voyons. Le plus terrible dans cette histoire, c’est que Damien va finir par prendre un “Next” à cause de ses poils chéris. Pas ceux du torse : ceux du dos. Tu te caresseras mieux la prochaine fois.

#5. Alex, le boulet simplet

© Capture d’écran Virgin 17

Tous les épisodes de Next Made in France ne sont pas (ou plus) disponibles sur Internet. C’est le cas de l’émission qui accompagne ce screen d’Alex et c’est bien dommage car on aurait aimé savoir si le jeune homme de 22 ans avait enfin trouvé le bonheur. On n’est pas médiums mais la simple lecture de sa description laisse penser qu’Alex a pris des “Next” plus d’une fois. OK, la peluche Simplet, ça peut être mignon pour séduire une fan de Disney. Le surnom, un peu moins. Et pour la capote fétiche oubliée dans le portefeuille, il est toujours bon de rappeler que les préservatifs possèdent une date de péremption. Mais nous, on croit en toi, Alex.

#4. Caroline, la phobique des poules

© Capture d’écran Virgin 17

Savez-vous ce qu’est l’alektorophobie ? Eh bien, pour le savoir, demandez à Caroline. Rien à voir avec le fait d’avoir dépensé 25 000 euros pour avoir le permis, ni celui de ne pas avoir d’orgasme. C’est le nom de la phobie des poules. Une peur étrange bien vite pardonnée puisque la jeune femme, et son look d’écolière à la Emma Daumas, s’offre une entrée sur “All the Things She Said” de t.A.T.u. C’est ça, les années 2000 qu’on aime. Mais la prestation ne va pas durer longtemps. “Next” en moins d’une minute à cause de sa chemise trop ouverte et une sortie foirée en traitant le mec de “Stromf”. Oui, Caroline a aussi la phobie du mot “Schtroumpf”.

#3. Amal, le poisson-clown

© Capture d’écran Virgin 17

Juste après l’élimination de Caroline, c’est Amal qui prend la relève pour séduire Julien. Et on est obligés d’applaudir cet enchaînement animalier de toute beauté. Après la phobique des poules, Amal avoue croire que les poissons se moquent d’elle avant d’enchaîner sur une haine des narines “car tout le monde peut voir à l’intérieur”. Il n’y a pas que les poissons qui se moquent, Amal. Mais la jeune femme a quand même quelques qualités : elle sait danser (contrairement aux poissons). Suffisant pour séduire Julien ? “T’es hyper charmante, tu danses super bien, t’as un joli sourire, t’as des beaux yeux… Mais je vais te dire Next.” Difficile, le Juju.

#2. Jérôme, le Steevy fan de tecktonik

© Capture d’écran Virgin 17

Autant dire les choses directement : l’épisode qui va avec ce screen n’est malheureusement plus disponible. Un immense malheur tant la description de Jérôme, 21 ans, semblait pourtant prometteuse. Peut-on faire plus années 2000 que les critères “Sosie de Steevy” et “Danse la tecktonik” ? Nul doute que dans plusieurs centaines d’années, les historiens utiliseront Jérôme comme représentant de l’homme moyen de la fin de cette décennie, et ce sera mérité. On espère surtout que notre fake Steevy n’a pas pris un “Next”.

#1. Selim, le fan de bretzels et d’Eddy Mitchell

© Capture d’écran Virgin 17

Encore une histoire de sosie mais là… On est dubitatifs. Ou admiratifs. Ou peut-être un peu les deux. Parce que non, personne ne souhaite devenir le sosie d’Eddy Mitchell, même en 2008. Personne. Selim aime aussi s’envoyer des bretzels au lit, ce qui ne fait que confirmer son penchant pour les choses fades. Pourtant, dans sa bio, le blogueur sans slip de 25 ans se voulait un peu spicy : “Mon délire, c’est les posts. Mais aujourd’hui, je m’occuperais volontiers de ton postérieur”. Selim se lâche mais il va prendre un stop express par Mira. La jeune femme lui propose un tour en quad… et prend un fou rire quand le blogueur enfile son casque. “Next” au bout de 1 minute 30. Ça ne serait jamais arrivé à Eddy Mitchell.