MTV annule sa cérémonie parisienne des EMA suite aux événements tragiques en Israël et à Gaza

MTV annule sa cérémonie parisienne des EMA suite aux événements tragiques en Israël et à Gaza

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

La cérémonie devait avoir lieu le 5 novembre à Villepinte. David Guetta devait notamment s’y produire.

MTV a annulé jeudi sa cérémonie des prix musicaux EMA (Europe Music Awards) prévue à Villepinte, en région parisienne, le 5 novembre “face aux événements dramatiques qui se déroulent en Israël et à Gaza”.
MTV évoque encore dans son communiqué une “mesure de prudence envers les milliers de salariés, de membres de l’équipe, d’artistes, de fans et de partenaires qui prévoyaient de voyager des quatre coins du monde pour participer au succès de ce spectacle”. De nombreuses stars, comme le DJ français David Guetta, étaient attendues à cette cérémonie.

À voir aussi sur Konbini

“Chaque année, les MTV EMA mettent à l’honneur la musique mondiale”, poursuit la chaîne. “Mais face aux événements dramatiques qui se déroulent en Israël et à Gaza, nous pensons que le moment n’est pas propice à un événement festif international. Avec des milliers de vies perdues, l’heure est au recueillement.”

“Les MTV EMA ont hâte de vous retrouver en novembre 2024 !” peut-on lire en conclusion.

Les MTV EMA 2023 devaient être diffusés en direct sur MTV dans plus de 150 pays depuis le site de Paris Nord Villepinte. Outre David Guetta, le Sud-Coréen Jung Kook, figure du groupe BTS, mégastar de la K-pop, devait aussi se produire en live lors de la cérémonie. Tout comme le Nigérian Rema, sensation de l’afrobeats, ou encore le Portoricain Ozuna, qui avait collaboré sur le hit “Taki Taki” (signé DJ Snake et les Américaines Selena Gomez et Cardi B).

De nombreux artistes ont condamné l’attaque du mouvement islamiste Hamas contre Israël le 7 octobre et l’engrenage de la guerre depuis, lançant un cri d’alarme unanime en faveur de la paix sur les réseaux sociaux.

Bono, le leader du groupe irlandais U2, a changé les paroles de sa chanson “Pride (In the Name of Love)” et appelé à prier pour la paix et les jeunes victimes du festival de musique Supernova, en Israël, où plusieurs centaines de personnes sont mortes et ont été blessées.

L’icône de la pop Madonna a elle aussi appelé à prier “pour Israël”, “pour la paix” et “pour le monde”, soulignant que “les conflits ne peuvent jamais être résolus avec de la violence”. “Malheureusement, l’humanité ne comprend pas cette vérité universelle et ne l’a jamais comprise. Nous vivons dans un monde ravagé par la haine”, a-t-elle ajouté.

Plus de 1 400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien par les hommes du Hamas, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations au premier jour de l’attaque, selon les autorités israéliennes. Le nombre d’otages a été revu à la hausse à 203 personnes jeudi.

Côté palestinien, plus de 3 700 personnes, majoritairement des civils, ont été tuées dans les bombardements incessants menés en représailles par l’armée israélienne sur la bande de Gaza, où vivent 2,4 millions de personnes, selon un dernier bilan des autorités locales.