AccueilPop culture

Jean Lescot n’était pas seulement la voix française de Yoda

Publié le

par Fanny Hubert

Jean Lescot n’était pas seulement la voix française de Yoda

Lelouch, Resnais, Costa-Gavras…

Né en 1938, Jean Wajbrot (de son vrai nom) a commencé sa carrière au théâtre à la fin des années 50. Il a joué dans de nombreuses pièces signées par des dramaturges prestigieux tels que William Shakespeare, Bertolt Bretch, Anton Tchekhov… Il sera d’ailleurs nommé aux Molières dans la catégorie Meilleur Comédien dans un Second Rôle pour sa performance dans Fausse Adresse, pièce de Luigi Lunari.
Il se lance dans le cinéma grâce à Claude Lelouch qui lui fait jouer un soldat dans La Femme Spectacle (1964). Puis il tournera pour les plus grands cinéastes français comme Michel Deville qui l’embauche dans L’Ours et la Poupée (1969). Alain Resnais le dirige dans Mon Oncle d’Amérique (1979) et il joue à deux reprises pour Costa-Gavras. Plus récemment, il avait joué dans Dobermann de Jan Kounen et Faubourg 36 de Christophe Barratier.
On pouvait également voir Jean Lescot à la télévision puisqu’il est apparu dans des séries telles que Les Cinq Dernières Minutes, Commissaire Moulin, Navarro ou encore Hero Corp. 

Une voix remarquable

Jean Lescot s’est aussi illustré par son talent de doubleur. Sa voix remarquable lui a permis de succéder à Serge Lhorca et de se glisser dans la peau de Yoda pour La Menace Fantôme, L’Attaque des clones et La Revanche des Sith. Il a également doublé le Maître qui parle à l’envers dans les séries d’animation dérivées de l’univers Star Wars.
Il est aussi la voix française de Ben Kingsley, Alan Arkin, David Bradley alias Argus Rusard dans Harry Potter ou encore de Mestre Pycelle dans Game of Thrones. Une vidéo compile d’ailleurs ses doublages les plus marquants :

Comme le dirait Yoda : Jean Lescot, oublié tu ne seras pas.

À voir aussi sur Konbini :