AccueilPop culture

Mister V raconte les coulisses de sa dernière vidéo “Les 11 rappeurs à ne pas suivre”

Publié le

par Konbini

"Tous les jours, je reçois du 'warda', du 'blakata' et du 'zgoulave' à gogo".

Mister V raconte les coulisses de sa dernière vidéo “Les 11 rappeurs à ne pas suivre”

Après la sortie de sa nouvelle vidéo incroyable “Les 11 rappeurs à ne pas suivre“, Mister V (ou plutôt DidierLeZozo) a lancé un live sur Twitch pour discuter avec son public. Pendant une petite heure, Yvick s’est chargé de répondre à un maximum de questions. Entre différents t’as les cramptés ? ou remerciements dans le chat, le comédien a eu l’occasion de parler de sa nouvelle création.

À voir aussi sur Konbini

Ce concept de vidéo, il le travaille depuis un bon moment. C’est l’une des raisons qui explique le décalage qu’il peut avoir avec le public : “Ça faisait évidemment plusieurs mois que j’étais dessus, c’est pourquoi toutes les blagues sur Invento sont extrêmement ringardes pour moi. Pour vous, elles viennent d’être créées, donc c’est très dur de gérer ça, parce que tout le monde me spamme de ça alors que je suis complètement passé à autre chose. Tous les jours, je reçois du ‘warda’, du ‘blakata’ et du ‘zgoulave’ à gogo”, s’amuse-t-il à raconter.

Mister V est également revenu sur le processus de création de cette vidéo et de ces 11 personnages : “Je trouvais ça intéressant pour faire évoluer les vidéos rap et humour. […] À la base, je voulais faire un truc beaucoup plus low-key, du genre pas de voix off avec les clips, limite le même décor à chaque fois. Après, je me suis dit que c’était dommage de se limiter à ça, de ne pas pouvoir expliquer les blagues avec la voix off”, raconte-t-il, avant d’ajouter :

“Tout ça s’est développé avec le temps et puis vient la réunion d’écriture avec le bon Freddy Gladieux et le bon Vincent Tirel. On a au moins 35 idées et je garde les 11 plus fortes. Je teste des sons. ‘Warda’, il y a eu trois versions, par exemple. D’ailleurs, vous appelez ce son ‘Blakata’ sur les réseaux mais c’est bien ‘Warda’.”