AccueilPop culture

Millie Bobby Brown rêve d’incarner Britney Spears au cinéma, cette dernière l’envoie bouler

Publié le

par Manon Marcillat

"Dude, I’m not dead".

Millie Bobby Brown rêve d’incarner Britney Spears au cinéma, cette dernière l’envoie bouler

La jeune comédienne révélée par la série Stranger Things et actuellement à l’affiche du film Netflix Enola Holmes 2, a confié au micro de Drew Barrymore qu’elle aimerait incarner une “vraie personnalité” à l’écran. L’actrice voit grand puisqu’elle se rêve en interprète de Britney Spears, dont l’histoire résonne avec la sienne. Comme la chanteuse, Millie Bobby Brown a grandi sous le feu des projecteurs et dénonce régulièrement l’hypersexualisation dont elle a été victime.

“J’ai grandi en regardant des vidéos et des interviews d’elle quand elle était jeune. Je vois qu’elle cherche ses mots, je ne la connais pas mais quand je regarde des photos d’elle, je pense que je pourrais raconter son histoire, et seulement son histoire, d’une façon juste.”

Mais la principale intéressée ne semble pas de cet avis et l’a fait savoir sur Instagram, dans un post énigmatique dont elle a le secret. En légende d’une photo montrant une porte close, la chanteuse évoque ses parents et de l’idée d’un potentiel film sur sa vie.

À voir aussi sur Konbini

“J’ai entendu dire que des gens voulaient faire des films sur ma vie… Mais mec, je ne suis pas morte !!! Même s’il est clair qu’ils me préféreraient morte”, écrit la chanteuse. Aucun projet de biopic sur la chanteuse n’a pour le moment été officialisé.

L’an dernier sortait Framing Britney, un documentaire retraçant l’ascension fulgurante puis la descente aux enfers de la star et qui a embarrassé la principale intéressée. Un malaise qu’elle avait exprimé sur Instagram :

“Ma vie a toujours été sujette à des spéculations, des regards et des jugements […]. J’ai été exposée toute ma vie, que j’ai passée à performer devant les gens. Ça demande beaucoup de force de faire confiance à l’univers en assumant sa vulnérabilité, parce que j’ai été tellement jugée, insultée et humiliée par les médias. Et je le suis toujours à ce jour. […] Je n’ai pas regardé le documentaire, mais de ce que j’en ai vu, j’ai été embarrassée par la lumière qu’ils ont mise sur moi. J’ai pleuré pendant deux semaines, et je pleure toujours, parfois.”

Framing Britney Spears est édifiant : voici 3 bonnes raisons de regarder ce docu