#MeToo : neuf femmes accusent le producteur de cinéma Alain Sarde de viols et agressions sexuelles

#MeToo : neuf femmes accusent le producteur de cinéma Alain Sarde de viols et agressions sexuelles

Image :

© Photo : Bertrand GUAY / AFP

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

À la veille du Festival de Cannes, le magazine ELLE a recueilli les témoignages de neuf femmes qui disent avoir été victimes du magnat du cinéma.

Tandis que le Festival de Cannes lance aujourd’hui sa 77e édition, neuf femmes, la plupart anonymement, accusent Alain Sarde, un important producteur de cinéma français, de les avoir violées ou agressées sexuellement lorsqu’elles étaient mineures ou jeunes actrices, dans le magazine féminin ELLE publié lundi.

À voir aussi sur Konbini

Les faits dénoncés remonteraient pour la plupart aux années 1980 et 1990 et n’ont pas fait l’objet de plaintes, selon le magazine.

Une actrice “de séries télé des années 1990-2000” confie sous le prénom “Elsa” comment le producteur aujourd’hui âgé de 72 ans l’aurait violée alors qu’elle avait 15 ans, en 1985, sous prétexte d’un rendez-vous professionnel pour un rôle dans son appartement privé du 8e arrondissement de Paris.

D’autres femmes, dont les prénoms ont été changés, dénoncent viols, tentatives de viol ou ce qui pourrait s’apparenter à une tentative de proxénétisme.

Des actrices, qui affirment avoir vu leur carrière arrêtée net et n’avoir pas reçu de soutien de leurs agents auxquels elles se sont parfois confiées, décrivent un mode opératoire identique : des invitations chez le producteur, des tentatives de séduction, des chocolats offerts et des agressions.

Contactée par l’AFP, l’avocate du producteur, Jacqueline Laffont, n’a pas répondu dans l’immédiat.

Dans ELLE, Me Laffont dément ces accusations “mensongères, qui lui prêtent des comportements qu’il réprouve et qui lui sont totalement étrangers. [Alain Sarde] les réfute avec la plus grande fermeté et affirme n’avoir jamais usé de la moindre violence ou contrainte dans ses relations avec les femmes dont le consentement a toujours été primordial pour lui”, ajoute son conseil.

Le producteur avait été mis en examen pour viol en 1997 dans une affaire de proxénétisme mêlant des personnalités politiques, artistiques et sportives en France et à l’international. Il avait bénéficié d’un non-lieu près de deux ans après avoir été mis en cause par deux jeunes femmes, entendues comme témoins dans le cadre du démantèlement d’un réseau de prostitution de luxe à Paris.

Alain Sarde a débuté dans le cinéma aux côtés de l’acteur français Jean Yanne puis a été le collaborateur de Roman Polanski. Il a ensuite produit des films des réalisateurs français André Téchiné, Bertrand Tavernier ou Jean-Luc Godard.

Le 77e Festival de Cannes s’ouvre ce mardi sur fond de rumeurs en lien avec #MeToo, dans un contexte de libération de la parole porté notamment par l’actrice Judith Godrèche, qui a accusé de viols deux figures du cinéma d’auteur, Benoît Jacquot et Jacques Doillon.

Cette dernière présentera mercredi un court-métrage, Moi aussi, réalisé avec un millier de victimes de violences sexuelles ayant répondu à son appel.