AccueilPop culture

Mais pourquoi Lil Nas X s’est (encore) mis tous les chrétiens de X/Twitter à dos ?

Mais pourquoi Lil Nas X s’est (encore) mis tous les chrétiens de X/Twitter à dos ?

Image :

© Instagram/Lil Nas X

avatar

Par Flavio Sillitti

Publié le

Rien qu’avec la nouvelle pochette de son nouveau single "J Christ", l’impertinent chanteur américain suscite le scandale.

Si on le connaît pour ses tubes “Old Town Road” ou “That’s What I Want”, c’est également pour son humour mordant et son second degré corrosif que Lil Nas X s’est fait un nom dans l’industrie. Après avoir trollé une bonne partie d’Internet (et surtout les franges chrétiennes et conservatrices) avec l’imagerie satanique de son précédent disque Montero, et particulièrement le clip de “Montero (Call Me By Your Name)”, c’est du côté de Jésus Christ que l’artiste de 24 ans prêche pour annoncer son prochain disque et ça ne plait pas à tout le monde.

À voir aussi sur Konbini

La pochette du premier single, intitulé “J CHRIST”, renoue avec l’esthétique très “David LaChapelle” de son précédent disque Montero, et met en scène l’artiste cloué sur la Croix, dans une posture qui ne va pas sans rappeler celle de la crucifixion du Christ. Dans une autre vidéo promotionnelle du single, cette même croix se change en armure façon Transformers, non sans humour. Pour accompagner son annonce, Lil Nas X partage : “Mon nouveau single est dédié à l’homme qui a fait le plus grand come-back de tous les temps !”

Dans un autre extrait dévoilé sur les réseaux sociaux, Lil Nas X récite des paroles à connotations religieuses, et légende “Ça vous dérange si j’entre dans mon ère chrétienne ?”. Et si on pourrait tout simplement se réjouir pour la conversion plutôt bénéfique du chanteur au christianisme, il est important de se rappeler qu’on a affaire à Lil Nas X, et qu’avec lui, rien n’est jamais sérieux.

“Je ne me moque de rien”

Pour beaucoup, le rappeur s’approprie simplement les codes imaginaires et visuels liés à la religion chrétienne et s’en sert pour promouvoir son prochain album. Pour d’autres, il tourne carrément au ridicule la religion chrétienne dans le but de capitaliser dessus. Les réactions se sont multipliées sur X/Twitter, poussant l’artiste à prendre la parole une heure après avoir partagé la pochette du single.

Chargement du twitt...

“Ce qui est fou, c’est qu’il n’y a nulle part dans cette image une moquerie à l’égard de Jésus. L’image de Jésus a toujours été utilisée tout au long de l’Histoire, dans l’art, et partout dans le monde. Je ne me moque de rien. Il faut juste que vous arrêtiez d’essayer de contrôler une religion qui était là avant que le moindre d’entre nous ne soit né. Fermez-la.”

Ce n’est pas la première fois que le jeune homme de 24 ans est critiqué pour son utilisation de l’imagerie religieuse dans son travail. En 2021, le musicien a fait l’objet d’une controverse après avoir annoncé qu’il vendrait 666 paires de “Satan Shoes” en édition limitée, chacune contenant une goutte de sang humain. Le clip du morceau “Montero (Call My By Your Name)”, véritable ode à son identité queer, a également été taxé de blasphème, notamment pour une évocatrice scène de lap dance sur les cuisses de Satan.

Fin 2023, c’est la chanteuse pop américaine Sabrina Carpenter qui s’attirait les foudres des communautés chrétiennes après avoir tourné le clip de son morceau “Feather” dans une église. C’est une controverse à laquelle la chanteuse a répondu, non sans humour, en dégainant un jeu de mot lié à son nom de famille : “Jésus était charpentier”. Historiquement, le christianisme a toujours été source d’inspiration dans le monde de la musique, repris et détournés par des figures comme Madonna ou Kanye West. Bref, le monde de la musique n’a pas fini de s’inspirer du Christ et de la croix et il faudra faire avec.

Quoi qu’il en soit, Lil Nas X prouve qu’il sait toujours exactement ce qu’il fait et qu’il connaît encore la recette d’un bon coup de projecteur, quelques jours avant la sortie de son single de retour “J CHRIST”, annoncé pour le 12 janvier prochain.