AccueilPop culture

Les robes bleues de Beauxbâtons dans Harry Potter ont vraiment existé (il y a 46 ans et c’était déjà français)

Les robes bleues de Beauxbâtons dans Harry Potter ont vraiment existé (il y a 46 ans et c’était déjà français)

avatar

Par Pierre Bazin

Publié le

Des archives issues des Jeux olympiques de Montréal de 1976 montrent des tenues très similaires à celles aperçues dans le film Harry Potter et la Coupe de feu.

C’est une information pour le moins amusante rapportée par le compte officiel des Jeux olympiques sur TikTok. Dans ce très court extrait, on aperçoit des sportives de la délégation française durant la cérémonie d’ouverture des JO d’été de Montréal en 1976.

À voir aussi sur Konbini

Ce qui saute aux yeux presque 50 ans plus tard, et comme le fait justement remarquer le compte officiel, c’est la ressemblance frappante avec les tenues de l’académie de magie Beauxbâtons, cette école de sorcellerie fictive qui apparaît dans Harry Potter et la Coupe de feu, le quatrième volet de la saga.

@olympics Voici la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture de #Montreal1976 ♬ son original - Olympics

La tenue bleue, le chapeau, tout y est ! Difficile de croire au hasard quand on sait en plus que l’académie de magie Beauxbâtons est située en France dans le monde d’Harry Potter – dans les Pyrénées apparemment.

À noter que J. K. Rowling ne décrit pas précisément les tenues des étudiants de Beauxbâtons. D’ailleurs, dans les livres les écoles Beauxbâtons et Durmstrang sont mixtes contrairement à ce que montre le film.

Mais dans Harry Potter et la Coupe de feu de 2005, réalisé par Mike Newell, on peut en effet voir que les “filles” de Beauxbâtons portent des uniformes bleus très similaires à la délégation (féminine) olympique française de 1976.

Les sportifs masculins sont eux dans un costume blanc et c’est Daniel Morelon, champion de cyclisme sur piste qui mène la délégation, drapeau en main. France TV est d’ailleurs revenue sur cette cérémonie avec lui il y a quelques mois dans un format rétrospectif.

Image d’archives de la délégation olympique française de 1976.

En tout cas, difficile de croire que Jany Temime, la cheffe costumière française (!) d’Harry Potter et la Coupe de feu ne s’est pas un peu inspirée de cette tenue pour habiller Fleur Delacour et les autres écolières de Beauxbâtons. Après tout, le Tournoi des Trois Sorciers c’est un peu les JO de la magie.