AccueilPop culture

Les grandes manœuvres : Canal+ voudrait racheter OCS

Publié le

par Manon Marcillat

Diffuseur exclusif d’une partie du catalogue HBO, OCS était en danger.

Les grandes manœuvres : Canal+ voudrait racheter OCS

Depuis environ deux ans, Orange cherche à se séparer d’OCS, son service de streaming lancé en 2008 qui proposait en exclusivité une partie du catalogue de la chaîne HBO dont de grosses productions comme House of the Dragon, The White Lotus ou encore His Dark Materials. Malgré environ 3 millions d’abonnés, l’offre fonctionne à perte depuis son lancement, selon les informations des Échos.

Et alors que la plateforme HBO Max a été lancée aux États-Unis en mai 2020, son arrivée dans l’Hexagone, repoussée à plusieurs reprises pour cause d’accords d’exclusivité avec OCS jusqu’en 2023, est désormais fixée à 2024. Ce qui implique donc un retrait (progressif ou immédiat, on ne sait pas trop encore) de tous les contenus de HBO de la plateforme, qui va perdre une grande partie de ses programmes.

HBO a 50 ans : on a classé (objectivement) les 50 meilleures séries de la chaîne culte

À voir aussi sur Konbini

Le scénario le plus probable était celui d’un rachat par Canal+, premier distributeur d’OCS, qui a apporté à l’offre d’Orange deux tiers de ses abonnés. Ces derniers jours, les négociations pour décider de l’avenir d’OCS se sont accélérées et il est possible qu’une transaction entre Orange et Canal+ soit annoncée prochainement, toujours selon Les Échos.

L’objectif pour ce dernier sera de renforcer cet acteur français face aux géants américains du streaming comme Netflix et Disney+ et de sauver les chaînes et les emplois d’OCS.

Warner, la maison mère de HBO, s’était également manifestée comme potentiel repreneur, ainsi que le groupe audiovisuel français Mediawan, qui aurait finalement retiré son offre.

À suivre donc.