AccueilPop culture

Tiakola, Kerchak, So La Lune… : les albums de rap français qu’on a le plus kiffés en 2022

Publié le , modifié le

Par Aurélien Chapuis

Et vous, vous avez retenu quoi de l’année 2022 ?

Tiakola, Kerchak, So La Lune… : les albums de rap français qu’on a le plus kiffés en 2022

Chaque semaine, Aurélien Chapuis, alias Le Captain Nemo, revient sur l’actualité du rap avec ses coups de cœur, ses découvertes et les enjeux du moment.

Nous sommes le 5 janvier, donc il est toujours possible de faire une liste des projets qui m’ont le plus marqué en 2022. Je l’ai fait sur Insta pour le rap américain et j’ai gardé pour mon édito hebdomadaire ce qui s’était fait en France.

J’ai retenu une vingtaine de projets, albums, EPs qui m’ont marqué en 2022 dont pas mal d’artistes de la nouvelle génération. Dans l’ensemble, j’ai trouvé qu’il y avait énormément de propositions différentes, exigeantes et très mélodiques, avec une vraie recherche sur les textures, sur les sonorités et sur les ambiances.

À voir aussi sur Konbini

C’est notamment le cas chez Sublime avec Rounhaa et Luther, chez Bu$hi ou Khali, chez H JeuneCrack ou ThaHomey. J’ai beaucoup aimé les expérimentations de Sto, Kerchak ou Zamdane dans des registres différents. Il y a eu aussi beaucoup de découpes chirurgicales, du rap au kilomètre comme j’aime chez Lesram, Souffrance, Stavo, Da Uzi ou Mig.

Les deux grands gagnants de l’année restent les consécrations totales de Tiakola et Gazo, dans deux registres différents mais qui ont vraiment marqué les esprits pour devenir les nouvelles énormes stars du rap en français. Une grosse liste donc, que vous pouvez retrouver ci-dessous avec énormément de diversité et, forcément, quelques oublis.

Tiakola – Mélo
Gazo – KMT
Rounhaa – MÖBIUS
Lesram – Wesh Enfoiré
So La Lune – Fissure de vie / Kenna / Nomades
BU$HI – Bushi Tape 2 / Interlude
Sto – Time Out (vol.1)
Khali – Il Me Ressemble Pas Non Plus
Stavo – TVX
Kerchak – Confiance
Leto & Guy2Bezbar – Jusqu’aux étoiles
H JeuneCrack – 2ème et 3ème cycle
Luther – Garçon
Souffrance – Tour de magie
thaHomey & Skuna – Heat
Mig – Toujours +
1PLIKÉ140 – Arrêtez-le ! (vol.2)
Zamdane – Couleur de ma peine

N’hésitez pas à nous dire ceux qui ont fait votre année 2022. En attendant, on repart sur une nouvelle année et l’actualité du rap de ces derniers jours.

Le 5 majeur des dernières semaines

Mig – Pas de ralentir 3

Je sais que l’album de Mig n’a pas convaincu tous ses fans alors que je trouve qu’il a testé plein de choses intéressantes et qui fonctionnent très bien. Je pense que c’est un futur grand à la Ninho et sur un énorme freestyle comme celui-ci, sa dynastie continue de s’écrire. En haute rotation.

MIKE – Stop Worry! feat. Sister Nancy

Ce rappeur nommé MIKE m’hypnotise complètement, même quand il y a du reggae dedans, c’est dire. Son dernier album sorti en décembre est allé directement dans mon Top albums US de l’année.

Quavo – Without You

Toujours très dur de se faire à la disparition de Takeoff. L’intensité de ce premier morceau de Quavo depuis son décès montre vraiment à quel point on a perdu collectivement un des artistes majeurs de la dernière décennie.

Chargement du twitt...

Rio Da Yung OG – Still Shit Talking

Comme Babyface Ray ou 42 Dugg, Rio a été un rappeur du Michigan que j’ai énormément écouté en 2022. Ce petit clip fait toujours du bien, ça rappe au kilomètre, c’est chelou, un peu illuminé, très inspirant, une bonne façon de commencer l’année.

Luh Tyler – Law & Order

Je viens de tomber sur la musique de ce jeune rappeur de Floride et je suis assez hypnotisé depuis. Son dernier titre “Back Flippin”, c’est exactement ce que j’aime dans le rap actuel. Mais la vraie surprise vient de ce “Law & Order” qui reprend le générique de… Law & Order, le show policier et judiciaire légendaire aux multiples ramifications. Vraiment incroyables, les cercles du sample et du rap.

Ligne nostalgique

Pendant les fêtes, j’ai repensé souvent à mes premiers kifs de rap dans les années 1990. J’ai retrouvé quelques archives vinyles dont cet album de X-Men sorti en 1999, et je pense que c’est un de mes albums préférés de rap français. À sa sortie, les fans étaient déçus, notamment sur le choix des instrumentaux.

Pas moi, bizarrement, je trouvais que c’était un puzzle impressionniste étrange mais avec une vision forte, un peu jazzy cool et dur en même temps. Il y avait beaucoup de trouvailles sur les refrains et les gimmicks.

On retrouve des vraies fulgurances et la constance de Cassidy amène un vrai équilibre avec le génie funambule d’Ill. Il manquait peut-être deux ou trois titres plus marquants mais tout le début du disque est vraiment incroyable.

Il y a aussi des morceaux hyper différents et plus labyrinthiques comme le “Tu veux savoir ce qu’on a” ou l’incroyable “Oublie le come back”. Si on y ajoute les deux chutes de la mixtape “Sang d’Encre” sortie un peu plus tard, le classique est haut. À réécouter absolument, pour moi, 24 ans après.

Chargement du twitt...