AccueilPop culture

Les 3 “déguisements” à ne jamais mettre à Halloween

Publié le

par Coumbis Hope Lowie

Que ce soit cette année ou celle d’après.

Les 3 “déguisements” à ne jamais mettre à Halloween

Screenshot de l’instagram @the_classically_deceased

Parce qu’ils sont racistes, déplacés ou simplement de très, très mauvais goût.

On ne se déguise pas en personne noire

Ça peut paraître absurde dit comme ça, mais on vous assure que tous les quatre matins, un groupe de personnes décident de se badigeonner de peinture ou de maquillage noir ou brun pour mimer “les Africains ou les Afro-Américains”.

À voir aussi sur Konbini

Certain·e·s mettent des boubous défraîchis, un turban et effectuent des mouvements qui peuvent s’apparenter à ceux la danse africaine. D’autres, plus audacieux·ses et racistes, imitent des bruits et des comportements d’animaux, en particulier ceux des singes.

Bien sûr, toutes les personnes qui décident de se déguiser en personne noire ne le font pas forcément dans le but de se moquer. Certain·e·s veulent juste rendre hommage à leur chanteur·se ou basketteur·euse préféré·e, comme Antoine – calmos les amis – Griezmann. Même si ça peut venir d’une “bonne intention”, ça reste tout aussi déplacé.

Parce que premièrement, la couleur, l’ethnie, la culture d’une personne ne sont pas des déguisements destinés à faire rire ou épater la galerie. Surtout parce que l’Histoire a rarement été en faveur des personnes noires ou racisées. Mais si, vous savez, l’esclavage, la ségrégation, l’apartheid, les blackfaces racistes dans le cinéma et autres… Tout ceci mis bout à bout fait que ce type de déguisement n’est pas anodin parce qu’il tend à ridiculiser tout un passé et des expériences vécues. Donc, à éviter pour Halloween ou n’importe quelle autre fête.

On ne se déguise pas en peuples premiers

C’est LE déguisement qui revient tout le temps et “y en a marre” (Bernard Kouchner ! Vous avez la réf ?) : une grande coiffe de fausses plumes bariolées, des ensembles à franges beiges et la fameuse robe de Pocahontas. On se met deux traits rouges sur les joues et on est prêt·e·s pour toutes les soirées déguisées, dansantes ou non, petits fours compris ou non. Et surtout, pour Halloween.

Mais il faut arrêter tout ça. Pourquoi ? Parce que l’histoire des peuples premiers est difficile et importante. Jusqu’en 1978, ils n’avaient pas le droit de porter leurs habits ou bijoux traditionnels ni de parler leurs langues en public. L’école avait pour mission de leur inculquer la culture “euroaméricaine” et de les assimiler à la société. Alors, ces Premières nations pratiquaient leurs coutumes en secret.

À nos yeux, ce n’est peut-être qu’un bandana avec des plumes, mais pour les concerné·e·s, ça représente la liberté, les vies et les terres sacrifiées qui ont permis à cet objet de traverser les générations. Comme les saris indiens ou les boubous africains, les habits des Premières Nations sont portés dans la vraie vie, pour des cérémonies traditionnelles ou non. Certain·e·s militant·e·s des peuples premiers précisent aussi que “se déguiser en nous, pousse à nous marginaliser et à nous mettre à l’écart de la société”.

On ne se déguise pas en Jeffrey Dahmer

Ni en Ted Bundy ni en Charles Manson. Pourquoi et quelle est la différence entre ceux-là et un déguisement d’Hannibal Lecter, de Patrick Bateman ou Michael Myers ? Parce que Bundy, Manson, et Dahmer ont vraiment existé.

Tout comme leurs victimes. Ce sont de vrais meurtres qui ont détruit la vie de centaines de personnes et de leurs proches. On sait que l’histoire et le psyché des tueurs en série fascinent, c’est pourquoi des millions de personnes sont, à chaque fois, scotchées devant toutes les nouvelles séries qui leur sont dédiées. Et on comprend.

Mais pour beaucoup, c’est déjà très dur et dérangeant de voir un show à succès qui glorifie, même sans le vouloir, la vie d’un tueur. D’ailleurs, depuis la sortie de la série Monster: The Jeffrey Dahmer Story, plusieurs familles des victimes ont laissé éclater leur colère et leur incompréhension suite à la fictionnalisation de leur vie et de leur souffrance. Alors imaginez ce qu’ils peuvent ressentir en voyant l’explosion des recherches de costumes Jeffrey Dahmer pour Halloween ?

Face à l’indignation des réseaux sociaux, eBay a décidé d’interdire la vente de tous les articles associés de près ou de loin au tueur en série. Vous savez quoi ? Tant mieux. Il y a tout un tas de déguisements – qui peuvent clouer le bec à Bertrand, ce collègue qui a toujours les meilleures tenues – que vous pouvez porter cette année à Halloween et qui n’offenseront personne.

  • Le cos­tume de cheer­lea­der des Clo­vers dans Bring It On
  • La tenue de scène de la chanteuse Rosalìa qui mâche un chewing-gum
  • La tenue Hell Fire Club d’Eddie Munson dans Stranger Things
  • La moitié du masque en or du roi Viserys dans House of the Dragon
  • Les doigts-saucisses d’Evelyn dans Everything Everywhere All at Once
  • Toutes les tenues de Maddy dans Euphoria (et celles de Kat aussi)
  • Dernière idée suggérée par notre collègue : se déguiser en quelqu’un d’autre du bureau.