AccueilPop culture

Le biopic d’Apple sur Donald Trump ne verra pas le jour

Publié le

par Adrien Delage

Le projet s’inspirait de la biographie Confidence Man écrite par Maggie Haberman.

Le biopic d’Apple sur Donald Trump ne verra pas le jour

© Phelan M. Ebenhack/The Washington Post/Getty Images

L’élection présidentielle américaine de 2024 s’annonce mouvementée. Récemment, Donald Trump, le 45e président des États-Unis, a confirmé sa candidature pour un nouveau mandat, dans le but de succéder à son rival démocrate Joe Biden. Une annonce qui semble déjà avoir des répercussions sur d’autres milieux, comme en témoigne un article de The Ankler. En effet, le média américain avance qu’Apple vient d’annuler le projet de biopic sur Donald Trump dans la foulée. Il devait revenir sur sa présidence et sa carrière en tant qu’homme d’affaires dans l’immobilier.

Le film s’appuyait sur la biographie Confidence Man: The Making of Donald Trump and the Breaking of America de Maggie Haberman, parue le 4 octobre dernier et déjà best-seller du New York Times. Le livre décrypte la présidence de Trump à travers son passé, en s’appuyant notamment sur sa jeunesse dans le Queens et sa carrière en tant que promoteur immobilier. Aux États-Unis, Confidence Man est déjà un hit, avec plus de 100 000 exemplaires vendus. On ne sait pas encore quand il sera publié dans l’Hexagone.

The Ankler évoque plusieurs pistes concernant l’annulation du film par Apple. D’abord, parce que Hollywood verrait de plus en plus d’un mauvais œil les biopics sur des personnalités politiques controversées. Ensuite, parce qu’il pourrait davantage s’agir d’un report que d’une annulation, avec la nouvelle candidature de Donald Trump.

Sa vie politique devrait reprendre et la majorité des sondages américains le donne déjà gagnant de la primaire républicaine. En gros, l’histoire de la présidence de Trump n’est pas encore terminée et Apple pourrait attendre la fin de son potentiel futur mandat pour relancer le projet de biopic.

À voir aussi sur Konbini

À noter que les Britanniques ne s’étaient pas montrés aussi prudents avec la série This England, où Kenneth Branagh incarne le Premier ministre Boris Johnson, qui revient sur le Brexit et les premiers mois du mandat de l’homme politique, marqués par la pandémie de Covid-19.