AccueilPop culture

“La rencontre avec Kendji Girac, c’était un souvenir de dingue” : on a discuté avec Tiana de la Star Academy

Publié le

par Lucie Bacon

"Léa me faisait trop rire, c’est une pile électrique."

“La rencontre avec Kendji Girac, c’était un souvenir de dingue” : on a discuté avec Tiana de la Star Academy

Capture d’écran TF1

La plus jeune de l’aventure est sortie samedi dernier et a échoué aux portes de la finale. Mais elle peut évidemment être fière de son parcours, elle qui s’est révélée au fil des semaines, bien aidée par sa meilleure pote Léa. Elle nous raconte comment ça s’est passé pour elle au château, en plateau, et depuis qu’elle a retrouvé ses proches dehors.

Konbini ⎮ Tout d’abord, comment ça va quelques jours après ta sortie ?

Tiana⎮ Ça va super. Je n’arrive juste pas à dormir, je suis fatiguée, je suis avec ma famille mais je veux rester tout le temps avec eux, j’ai envie de tout leur raconter, de regarder tous les primes.

Comment s’est passé le rallumage de ton téléphone après plus d’un mois d’arrêt ?

À voir aussi sur Konbini

J’ai rallumé mon téléphone le lendemain de ma sortie, en début d’après-midi, comme on me l’avait conseillé. Au début, ça m’a fait peur : je suis partie avec 1 000 abonnés et là, j’en ai plus de 80 000 sur Insta, mais les gens sont bienveillants, je suis contente.

Tu étais stressée à l’idée d’être la plus jeune du château ?

Pas du tout, je pense qu’on ne voyait pas la différence d’âge, avec Chris il y avait 10 ans, quand même. Je crois que je suis assez mature, c’était facile de m’entendre avec eux.

Raconte-nous cette amitié avec Léa.

Elle s’est construite naturellement. Au début, quand je la voyais parler, je trouvais qu’elle était un peu comme moi, avec le même caractère, et c’était réciproque. Nos lits étaient à côté, ça a aidé aussi. Elle me faisait trop rire, c’est une pile électrique.

Quels sont les cours que tu as préférés ?

Les cours d’expression scénique avec Laure et de théâtre avec Pierre. Laure nous aidait à nous canaliser et à prendre conscience de nous, c’est super important pour la scène. D’ailleurs, sur les derniers primes, je n’étais plus du tout stressée, ce n’était que de l’adrénaline et j’étais super à l’aise.

C’est quoi ton meilleur souvenir au château ?

La rencontre avec Kendji Girac, quand il est venu pour moi car il avait vu que ça me tenait à cœur de chanter “Tiago”, c’était un souvenir de dingue. Et bien sûr, mon amitié avec Léa.

Et ton meilleur souvenir de prime ?

Au troisième prime, quand on a commencé l’hymne, que le public s’est mis à chanter et connaissait par cœur la chanson ; ça m’a donné des frissons.

Avec qui tu aimerais faire une coloc maintenant ?

Avec Léa parce que c’est ma copine, mais elle ne fout rien… (rires)

Tu vas faire quoi, après ?

Je vais essayer de bosser à fond, car je n’ai pas fait tout ça pour rien. Je vais essayer d’écrire des chansons, de trouver un bon manager, je vais prendre mon temps pour trouver le meilleur. J’aimerais sortir un album, faire ce que je voulais faire pendant des années.

Et tu vas regarder la Coupe de monde ?

Oui, bien sûr !

Tu seras pour qui ?

Pour le Portugal et la France.

Et tu vas reprendre l’entraînement quand ?

Je vais essayer de reprendre la semaine prochaine !

Tu joues quel poste ?

Attaquante de pointe et milieu droit !