AccueilPop culture

La mode endeuillée par la mort du “génie visionnaire” Virgil Abloh

Publié le

par Louis Lepron

De Gucci à Nike, le milieu de la mode a réagi à la disparition de Virgil Abloh.

La mode endeuillée par la mort du “génie visionnaire” Virgil Abloh

(© Fabien Montique)

Le monde de la mode, mais aussi des acteurs, des footballeurs ou des danseurs, ont rendu hommage au “génie visionnaire” du designer américain star Virgil Abloh, décédé d’un cancer dimanche à 41 ans.

La maison Dior

“La maison Dior est profondément attristée par le décès de Virgil Abloh, un génie visionnaire de notre temps.” Sa directrice artistique Maria Grazia Chiuri a rendu hommage à un “designer brillant qui a pavé la voie de nombreux jeunes créateurs”.

La maison Gucci

Virgil Abloh était “une inspiration immense pour nous tous à la fois en tant que designer et personne. Il nous manquera profondément, mais sa vision perdurera à travers les voies qu’il a tracées à travers sa carrière”.

La maison Givenchy

“La créativité unique et la passion qu’il a apportées à ses nombreux projets dans la mode, l’art et la culture nous manqueront.”

La styliste Donatella Versace

“Le monde a perdu une superstar de la mode. Un innovateur. Un créateur digne des livres d’histoire.”

La marque Nike

“Depuis 2016, Virgil était un membre bien-aimé de la famille Nike, Jordan et Converse. Il était une force créative qui partageait la passion de défier le statu quo, mettre en avant une nouvelle vision, tout en inspirant plusieurs générations.”

La Fédération de la haute couture et de la mode

La Fédération “rend hommage à ce créateur d’un immense talent […], un créateur de mode visionnaire […]. Mais, c’était surtout un homme exceptionnel par son humanité, son ouverture aux autres, sa générosité de cœur et sa volonté de briser les barrières”.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot

Virgil Abloh “a su renouveler les codes pour transcender les générations et les cultures, tout en valorisant les savoir-faire historiques de la maison de mode française”.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur Konbini :