AccueilPop culture

La Japan Expo fait son grand retour à Paris

Publié le

par Eve Chenu

Après deux annulations successives du fait de la pandémie, le festival européen de la culture japonaise rouvre enfin ses portes.

La Japan Expo fait son grand retour à Paris

© BERTRAND GUAY / AFP

La Japan Expo, le festival européen de la culture japonaise, fait son grand retour jeudi près de Paris, après deux annulations en 2020 et 2021 pour cause de pandémie. Cet événement, qui allie notamment mangas, jeux vidéo, cosplays (déguisements) et cuisine nipponne, retrouve le parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, de jeudi à dimanche.

“Vraiment ravi de vous retrouver après trois ans d’absence : ça y est, nous sommes de retour”, se réjouissait Thomas Sirdey, cofondateur du salon, lors d’une conférence de presse fin juin.

La Japan Expo revendique la place de troisième salon le plus visité en France, derrière ceux de l’agriculture et de l’automobile. Sa dernière édition, en 2019, avait attiré plus de 250 000 visiteurs. “Ces trois années de difficultés nous ont fait vraiment beaucoup de mal. Nous avons survécu grâce aux prêts garantis par l’État, aux aides publiques, au moratoire sur les charges, mais aussi grâce aux fans et aux exposants qui ont gardé leur billet depuis 2019, donc merci beaucoup à eux”, a souligné M. Sirdey.

Pour soutenir les finances de la société organisatrice, un partenaire a été enrôlé : Piccoma, ambitieux éditeur sud-coréen de mangas et webtoons numériques, bien implanté au Japon et arrivé au printemps en France. Le dirigeant de Piccoma Europe, Hyung-Rae Kim, était présent lors de la conférence de presse pour présenter le “grand jeu de piste” par QR codes qui sera mis en place. “Quand vous aurez réussi à trouver tous les QR codes, vous pourrez alors retirer des cadeaux sur le stand Piccoma”, a-t-il promis.

Immersion culturelle et rencontres

La Japan Expo dit vouloir “ouvrir les portes à la pop culture du monde entier, de la Corée du Sud aux États-Unis en passant par l’Afrique”.

Côté invités, les fans de culture japonaise pourront rencontrer, entre autres, Yuji Kaida, peintre de Kaijus, ces monstres légendaires issus du folklore local comme Godzilla, ou encore Brigitte Lecordier, la mythique voix française du personnage de Son Goku (Dragon Ball) et de nombreux dessins animés des années 1980.

Le sumo sera aussi de la partie pour la première fois, représenté par Paris Sumo, le seul club de France dédié à ce sport traditionnel.

La billetterie passe de son côté entièrement en ligne, sans caisse à l’entrée. La Japan Expo souhaite en effet “mieux réguler le flux des visiteurs et réduire le temps d’attente”.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur Konbini :