La Chronique des Bridgerton : la saison 3 marque enfin l’arrivée de romances queers dans la série

Il était temps !

La Chronique des Bridgerton : la saison 3 marque enfin l’arrivée de romances queers dans la série

Image :

© Netflix

photo de profil

Par Flavio Sillitti

Publié le

Attention, énormes spoilers !

Pile à temps pour le mois des fiertés. Si ce n’est pas beau. Alors que la troisième saison de La Chronique des Bridgerton écrase tous les records sur Netflix et que l’idylle entre Penelope et Colin a donné à la planète entière l’envie de croire à nouveau en l’amour, la deuxième partie de ce nouveau chapitre, diffusée depuis le 13 juin dernier, vient d’enfin apporter aux fans le twist qu’on attendait : un peu de queerness !

À voir aussi sur Konbini

En mai dernier, la nouvelle showrunneuse Jess Brownell confirmait déjà dans les colonnes du média Refinery29 que des story lines queers étaient sur le point d’arriver : “Je pense qu’il s’agit d’une série sur les nombreuses façons d’aimer. Il est donc normal de montrer toutes les façons dont les gens aiment, y compris l’amour homosexuel. Nous explorerons donc les histoires d’amour homosexuelles au cours des deux prochaines saisons.”

L’introduction de ces story lines marque donc un pas de côté par rapport aux ouvrages de Julia Quinn, qui n’ont jamais fait mention d’une quelconque romance queer pour les frères et sœurs de la maison Bridgerton. On sait aujourd’hui qui sont les heureux·ses élu·e·s et, si vous n’avez pas encore vu les épisodes, on vous conseille de déguerpir.

Benedict Bridgerton

Il y a d’abord le personnage de Benedict Bridgerton, interprété par l’acteur Luke Newton et dont le développement narratif de cette saison est venu confirmer une théorie de longue date. Dès la première saison, les fans ont, en effet, suspecté l’identité queer du personnage, notamment au vu de sa relation avec Henry Granville, seul personnage ouvertement queer de la série (jusqu’ici) et dont le destin n’avait fait que confirmer l’impossibilité de vivre sa sexualité dans les années 1800.

Dans cette saison 3, le fils Bridgerton vit un éveil sexuel au moment de partager une nuit avec son amante, Tilley Arnold, et un certain Paul. Cette première expérience avec un homme déclenchera en lui une curiosité qui devrait être explorée dans la saison 4 et que la showrunneuse apparente à une forme de pansexualité dans les colonnes de Teen Vogue : [Benedict est quelqu’un] qui s’intéresse vraiment à l’esprit, à l’énergie, à la connexion des esprits et des intérêts, et qui ne suit pas les règles ; il était logique pour moi qu’il soit quelqu’un qui ne se concentre pas tant sur le sexe que sur la connexion.”

Francesca Bridgerton

Dans un plot twist que personne n’avait vu arriver, pas même les fans les plus averti·e·s, c’est la troisième fille de la fratrie Bridgerton qui s’offre une story line queer. Si la fin de la saison voit Francesca épouser Lord John Stirling, le comte de Kilmartin, c’est l’arrivée d’un personnage en toute fin d’épisode qui a affolé les fans, à savoir Michaela Stirling, cousine du comte, qui semble faire de l’effet à Francesca.

Pour celles et ceux qui ont déjà lu les livres, l’importance de ce personnage est capitale pour la suite des événements. À noter que, dans les livres de Julia Quinn, Michaela Stirling s’appelle en réalité Michael Stirling. Le choix de changer le genre du personnage, et donc de miser sur une romance lesbienne entre les deux personnages, relève de l’envie de montrer une romance queer positive et remplie d’espoir, comme le partage la showrunneuse à Teen Vogue.

C’est une décision que la réalisatrice a prise d’un commun accord avec Julia Quinn, autrice des livres Bridgerton : “J’ai parlé avec Julia Quinn, j’ai obtenu sa bénédiction”.

Tout comme les livres desquels la série s’inspire, chaque saison est articulée autour d’un·e membre de la fratrie Bridgerton, et on ne peut qu’espérer que la quatrième saison (qui n’arrivera pas avant 2026) se penchera sur Benedict ou Francesca et qu’une romance queer arrive enfin sur le devant de la scène dans une série largement marquée par l’hétéronormativité depuis ses débuts.

La saison 3 de La Chronique des Bridgerton est disponible sur Netflix.