AccueilPop culture

Kristen Stewart va (enfin) réaliser son premier long-métrage

Publié le

par Manon Marcillat

Pour son galop d’essai, elle va adapter le célèbre essai autobiographique de Lidia Yuknavitch, La Mécanique des fluides.

Kristen Stewart va (enfin) réaliser son premier long-métrage

La trajectoire professionnelle de Kristen Stewart force le respect. Après avoir été propulsée sur la scène internationale grâce à son rôle de Bella, l’amoureuse mutique dans la très populaire saga Twilight, l’actrice s’est empressée de se défaire de ce premier rôle médiocre pour se bâtir, en près de quinze ans, une filmographie impressionnante riche de collaborations variées, naviguant avec aisance entre cinéma d’auteur international et blockbusters, devant les caméras de David Fincher, Sean Penn, Greg Mottola, Woody Allen, Olivier Assayas, Ang Lee, Pablo Larraín ou David Cronenberg.

Come Swim, le court-métrage arty de Kristen Stewart est en ligne

Elle est également déjà passée derrière la caméra avec deux courts-métrages, Come Swim en 2017, présenté au Festival de Cannes, qui dépeignait différentes facettes d’un homme dans un petit film artistique et conceptuel, et Crickets en 2020, qui faisait partie de l’anthologie Netflix “Homemade”, une collection de courts-métrages venus du monde entier et réalisés pendant le confinement par des réalisateurs reconnus comme Paolo Sorrentino, Naomi Kawase, Ladj Ly ou encore Maggie Gyllenhaal.

À voir aussi sur Konbini

De Kristen Stewart à Ladj Ly : 17 réal vont partager leur court-métrage sur Netflix

Depuis cinq ans, l’actrice mijote son premier long-métrage en tant que réalisatrice, qu’elle espère concrétiser avant 2023. “Si je ne fais pas ce film avant la fin de l’année, je vais mourir”, avait-elle même déclaré à Indiewire à Cannes en mai dernier. Le projet semble enfin sur les rails puisque Deadline rapporte que la britannique Imogen Poots (The Father, Vivarium) incarnera le rôle principal.

Pour ce galop d’essai, Kristen Stewart va adapter le récit autobiographique La Mécanique des fluides de l’auteure américaine Lidia Yuknavitch, publié en 2011, dans lequel elle raconte son passé de nageuse et espoir pour les Jeux olympiques et surtout son enfance dans une famille dysfonctionnelle, entre un père alcoolique et une mère dépressive.

Le synopsis officiel du film décrit l’essai comme “un voyage lyrique à travers une vie sauvée par l’art”, centré sur une jeune femme qui trouve sa voie à travers l’écriture et sa planche de salut dans la natation pour devenir une professeure brillante, une mère et une autrice moderne et singulière.

La Mécanique des fluides est produit par Scott Free, la société de production de Ridley Scott, qui avait déjà accompagné son court-métrage Come Swin.