AccueilPop culture

Jetez vos jeans slim et skinny, le baggy est (enfin) de retour

Publié le

par Coumbis Hope Lowie

Oui, les pantalons baggy sont plus que jamais tendance, et on est ravis.

Jetez vos jeans slim et skinny, le baggy est (enfin) de retour

(cover du 45 tours Waterfalls de TLC)

Non mais on est vraiment, vraiment ravis ! On attendait farouchement ce moment, tapi dans l’ombre, tel le seigneur du Mordor. On savait qu’il allait arriver et que la population allait finir par revenir à la raison. Les skinny et les slims ne pouvaient pas dominer le monde aussi longtemps. C’était juste impossible.

C’est comme dans un bon conte de Grimm réécrit par Disney : les gentils sont obligés de triompher à la fin. Tout comme Cendrillon, on a accepté l’omniprésence des pantalons plus serrés qu’une fin de mois pour français moyen parce qu’on savait que cette dictature allait prendre fin. Ce jour est enfin arrivé.

@kyliejenner

get ready with me baby

original sound - Kylie Jenner

Vous savez sans doute déjà que le large est à la mode depuis quelque temps. Ce pour plusieurs raisons :

À voir aussi sur Konbini

  • Les gens veulent être à l’aise (logique)
  • Il y a une émergence d’un mouvement “anti-sexy” chez les célébrités et autres influenceuses qui veulent sortir du diktat de la robe moulante.
  • Le minimalisme perd des adeptes au détriment du maximalisme. Donc, on voit tout en grand.
  • Les années 1990 (encore et toujours elles) sont plus que jamais le blue print de nos inspirations mode.

Qui dit large dit sweatshirts larges, hoodies larges, chemises larges… et surtout pantalons baggy. Mais quand on dit baggy, savez-vous vraiment de quoi on parle ? Parce que non, ce ne sont pas les pantalons droits un peu trop grands ou les pantalons boyfriends (entendez ici, pantalons volés à son amoureux) que les Katie Holmes du monde entier ont saigné à blanc dans les années 2010.

Un baggy, c’est un baggy. Et ces baggys ont une histoire.

Aujourd’hui, il est très facile de voir un Koba LaD, un Ninho, un Maes ou un Kaaris dans un slim, que ce soit pour un clip ou sur scène. Mais dans les années 1990, vous aviez plus de chance de passer votre après-midi au fast-food avec Bill Clinton que de voir un rappeur en skinny jeans. Ou même dans un t-shirt ou une chemise près du corps.

C’était vrai pour tout le monde : le duo des rappeurs d’Atlanta Kriss Kross, Will Smith et Jazzy Jeff, Biggie, Cam’ron, … ou encore le girls band Xscape, ils étaient tous en large de la tête aux pieds.

Mais pourquoi du large ?

Si tout le monde est d’accord pour dire que la mode baggy (à savoir les pantalons super larges qui tombent un peu sur les fesses) s’est fortement implantée dans les nineties, beaucoup lui donnent des origines différentes. Certains disent qu’elle viendrait de l’univers carcéral américain où les prisonniers – qui recevaient souvent des habits trop grands pour eux – n’avaient pas le droit d’avoir de ceinture, pour des raisons de prévention contre le suicide et de sécurité. Certains – assez fans de légendes urbaines – disent que les prisonniers portaient leurs pantalons bien larges pour pouvoir y dissimuler plus facilement des armes.

D’autres nous donnent une explication encore plus simple. Les garçons “from the hood”, par faute de moyens, choisissaient souvent ce qui était en solde dans les malls. Comme partout, ce sont les choses qui ont le plus de mal à se vendre qui y étaient bradées. À l’époque, c’était les vêtements XXL, 3XL…

Et comme toutes les cités et quartiers défavorisés du monde sont remplies de personnes super créatives qui ont appris à faire beaucoup avec peu, ces mêmes garçons ont commencé à styliser leurs habits beaucoup trop larges. De fil en aiguille, le style baggy est devenu incontournable dans la rue, dans la culture hip-hop et plus tard dans d’autres sphères, comme celle du skate.

Dans les années 2010, les pantalons baggy se sont fait éclipser par les slims et autres skinnys. Mais cet automne et cet hiver, il n’y a rien de plus tendance et de plus in que les baggys. Vous pouvez le porter en jean, en lin, en jersey mais aussi en jupe longue, en jogging… Et en tout ce qui vous passe par la tête.

Si après cet article, vous portez encore vos slims, on se permettra de vous juger. En silence, du moins. Mais ne les jetez pas ! Oh que non. Vous savez que la mode est cyclique. Donc prenez vos pantalons serrés et laissez-les hiberner (pour au moins 10 ans, on espère). Jusqu’à ce que les mollets collants fassent leur grand retour.