AccueilPop culture

“Je ne comprends toujours pas pourquoi j’étais le chouchou du public” : on a discuté avec Julien de la Star Academy

Publié le

par Lucie Bacon

"Mon héros de l’aventure, c’est Louis."

“Je ne comprends toujours pas pourquoi j’étais le chouchou du public” : on a discuté avec Julien de la Star Academy

Capture d’écran TF1

Celui qui a été sauvé deux fois par le public a finalement dû quitter le château et ses potes samedi dernier. Julien s’est confié au téléphone sur ses premières heures après sa sortie et sur ses meilleurs souvenirs de l’aventure.

Konbini ⎮ Alors, déjà, comment ça va ?

Julien⎮ Ça va ! Je suis un peu fatigué mais tout va bien !

Comment s’est passé le retour à la réalité ?

À voir aussi sur Konbini

Le retour à la réalité fait du bien, on ne va pas se mentir. Je commence à réaliser, petit à petit, dans ma chambre d’hôtel. C’est bien de se retrouver, de réfléchir, d‘avoir la tête froide.

Et l’allumage du téléphone, ça s’est passé comment ?

Cette étape était fantastique, je ne vais pas vous mentir, c’était fort. Je n’ai jamais vu mon téléphone autant bugger de toute ma vie. Toutes les notifications sont arrivées d’un coup, je n’ai pas compris ce qui m’arrivait, c’était génial.

Tu t’es donc rendu compte que tu étais le chouchou du public de cette saison ?

J’en suis ravi, je ne comprends toujours pas pourquoi mais j’adore, je suis trop content de ça ! C’est une énergie tellement forte, surtout quand on a été coupé du monde, on ne sait vraiment rien de ce qui passe dehors. Donc être sauvé une fois, c’est déjà monstrueux, mais deux fois, c’est énorme, quelque chose d’indescriptible.

Quel cours tu as le plus kiffé pendant l’aventure au château ?

Le théâtre, c’était génial. Je suis quelqu’un qui a du mal à faire abstraction de tout, et là, j’ai appris à lâcher prise, à prendre confiance en moi. C’était aussi le moment récré de l’émission, et vu que j’adore déconner, ça m’allait bien.

Qu’as-tu appris pendant l’aventure ?

La première leçon que je retiendrai, c’est la rigueur et le contrôle de soi. J’ai appris ce qu’était vraiment le travail dans ce milieu. Se lever tous les jours très tôt pour les cours, les débriefs, c’était très intense. Il y a aussi eu les conseils, les mots justes des profs, et c’est quelque chose à prendre en compte pour quand, comme moi, on a du mal avec l’autorité. Là, j’ai dû m’adapter, et c’était parfait.

C’est quoi tes meilleurs souvenirs au château et aux primes ?

Quand je suis revenu du prime où j’ai chanté avec mon grand frère, j’étais aux anges, déterminé, prêt à tout défoncer. Avoir chanté “Le Temps” avec Tayc, c’était aussi un très bon moment que j’ai pu passer. C’est un artiste avec qui je voulais chanter et on m’a permis de le faire, j’ai pu me lâcher.

C’était qui le plus drôle au château ?

Mon héros de l’aventure, c’est Louis. Ce mec est génial, il est plein d’humour, il sait discuter quand il le faut, il sait faire des imitations. Ce mec est un tout, et ce tout, je l’adore.

Et le plus dégueulasse ?

Oh, moi, par mes pets dans le château, je pense ! En termes d’ordre, la personne qui range le moins, c’est Léa.

Et qui cuisine ?

Moi, je me faisais à manger du riz, donc c’était pas fou, mais la personne qui cuisinait le mieux, c’était Stan. Il se démenait pour faire des petits plats, c’était vraiment le cuistot de la bande.

Tu vas continuer à regarder ?

Je ne vais pas mentir : un bon retour à la maison en famille va me faire du bien, donc je vais couper, mais je vais regarder de temps en temps ce qu’il se passe au château, oui !