AccueilPop culture

“J’adore Beyoncé, je lui dis bienvenue en Île-de-France” : Valérie Pécresse se dédouane du buzz SNCF VS Beyoncé

“J’adore Beyoncé, je lui dis bienvenue en Île-de-France” : Valérie Pécresse se dédouane du buzz SNCF VS Beyoncé

Publié le

Image :

Instagram/Youtube

Le multiverse, c’est ça aussi.

À voir aussi sur Konbini

La nouvelle est tombée : pas de deuxième date au Stade de France pour la venue ultra sold out de Beyoncé à Paris le 26 mai prochain. La raison : des travaux SNCF sur la ligne de RER qui dessert le Stade de France, selon une communication du boss de Live Nation France, qui avoue ne pas avoir d’autre choix que d’abandonner l’idée d’une seconde date, pourtant envisagée au départ.

Ni une ni deux, les fans de Queen B se sont empressé·e·s de jeter la pierre à la SNCF, et notamment à Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités. Sur Instagram, l’ancienne candidate à la présidentielle a répondu à ses détracteur·rices en rejetant la faute sur Live Nation France, et en a profité pour partager son love à Beyoncé, indiquant qu’elle est la bienvenue en Île-de-France. Le tout avec “Crazy in Love” qui passe en fond. Une vraie pépite.

Pour sa défense, Valérie Pécresse précise que le seul responsable de cette affaire est le producteur français de la tournée lui-même, à savoir Angelo Gopée. “Il ne faut pas se défausser sur les autres. Ce n’est pas très courageux”, lance-t-elle au boss de Live Nation France. “Il paraît que c’est de ma faute. […] La vérité est toute simple : les dates des travaux de SNCF Réseaux sont connues deux ans à l’avance. Et tous les professionnels le savent. […] La prochaine fois, il faudra prendre un producteur qui vérifiera que le Stade est disponible à la bonne date.” En espérant que Beyoncé ait bien reçu le message.