AccueilPop culture

L’horloge de l’apocalypse vient de nous rapprocher dangereusement de la fin du monde

Publié le

par Pierre Schneidermann

L’horloge de l’apocalypse vient de nous rapprocher dangereusement de la fin du monde
  • La menace de guerre atomique entre les États-Unis et la Corée du Nord est vivace – il suffit de se rappeler des escalades rhétorico-testostéroniques entre Donald Trump et Kim Jong Un sur Twitter.
  • La course à l’armement s’accélère dans d’autres régions du monde.
  • Les émissions de CO2 ont augmenté et la sortie des États-Unis de l’accord de Paris n’arrange rien au problème du réchauffement climatique.
  • Si le compte rendu officiel du Bulletin ne le cite pas nommément, on comprend que l’arrivée de Trump au pouvoir a, de manière générale, dramatiquement fait chuter l’état de la diplomatie dans le monde.

Nous sommes donc à 15 longues minutes de l’année où les membres du Bulletin étaient les plus optimistes, en 1991, à la toute fin de la guerre froide. L’humanité disposait alors de 17 minutes avant la fin du monde. Les autres pronostics, année par année, sont consultables ici.
La doomsday clock, peu connue en Europe, s’est taillé une belle notoriété dans la culture anglo-saxonne, comme avec le célèbre morceau “2 Minutes to Midnight” (plus que jamais d’actualité pour 2018, donc) d’Iron Maiden, ou l’interprétation version super-héros de DC Comics.

À voir aussi sur Konbini :