AccueilPop culture

Guillermo del Toro propulse Pinocchio dans l’Italie de Mussolini dans le sublime trailer du film Netflix

Publié le

par Manon Marcillat

Après une moitié de carrière à se battre pour réaliser son film et 1 000 jours de tournage, le réalisateur nous dévoile un aperçu de sa version très personnelle de Pinocchio.

Guillermo del Toro propulse Pinocchio dans l’Italie de Mussolini dans le sublime trailer du film Netflix

Depuis quinze ans, Guillermo del Toro souhaite proposer sa version du célèbre conte Pinocchio, plus sombre, dans laquelle le pantin et son créateur Geppetto vivent sous le régime fasciste de l’Italie des années 1930. Le réalisateur a essayé de vendre son interprétation de Pinocchio aux studios et producteurs de Hollywood pendant des années avant que Netflix n’achète finalement les droits en 2018.

Après une moitié de carrière à se battre pour réaliser son film et 1 000 jours de tournage, la plateforme dévoile ce jour le trailer de la mouture Del Toro des aventures du petit pantin de bois en stop-motion.

Les personnages du vieux sculpteur de bois Geppetto et de son exubérante marionnette au nez effilé, Pinocchio, tirés d’un roman italien de 1883 et popularisés par Disney, se retrouvent ainsi propulsés dans l’Italie de Mussolini faite de saluts militaires, stricte conformité et violent machisme dans ce film d’animation qui sortira sur Netflix le 9 décembre prochain.

À voir aussi sur Konbini

“Je voulais [situer le film] à une période où se comporter comme un pantin était une bonne chose”, a expliqué à l’AFP Guillermo del Toro. “Je voulais que Pinocchio désobéisse”, a ajouté le réalisateur mexicain. “Que [Pinocchio], qui est la seule marionnette, n’agisse pas comme une marionnette.”

Si le cinéaste oscarisé en 2018 pour son film fantastique La Forme de l’eau a toujours été fasciné par l’animation, il s’agit de sa première réalisation de ce type. Et l’usage d’images générées par ordinateur – comme c’est le cas dans les derniers remakes des classiques de Disney en live action – n’a jamais été une option.

Le stop-motion permet “d’explorer des choses particulièrement touchantes et profondément spirituelles”, mais c’est une “technique qui est tout le temps sur le point de disparaître”, a noté M. Del Toro. “Il n’y a que des fanatiques fous à lier pour la maintenir en vie.” Le stop-motion, connu pour sa difficulté, est l’une des plus anciennes techniques du cinéma qui consiste à prendre des photos successives d’objets inanimés pour leur donner l’illusion du mouvement.

Sur une bande originale d’Alexandre Desplat, le conte sera narré par Ewan McGregor, qui prête sa voix à Sebastian J. Cricket, aux côtés de Gregory Mann en Pinocchio et David Bradley en Geppetto. Finn Wolfhard, Cate Blanchett, John Turturro, Ron Perlman, Tim Blake Nelson, Burn Gorman, Christoph Waltz et Tilda Swinton complètent le casting voix du film qui s’annonce comme une grande réussite.

Konbini avec AFP