AccueilPop culture

Grand huit Avengers, attraction Spider-Man : on en sait enfin plus sur l’arrivée de Marvel à Disneyland Paris

Publié le

par Arthur Cios

Une zone dédiée à Marvel ouvrira ses portes le 20 juillet prochain, et ça s’annonce grandiose.

Grand huit Avengers, attraction Spider-Man : on en sait enfin plus sur l’arrivée de Marvel à Disneyland Paris

(© Disney)

Ce n’est plus une nouvelle puisqu’on vous en parle depuis des semaines maintenant, mais Marvel débarque enfin à Disneyland Paris. Cela est déjà arrivé dans certains autres parcs à travers le monde, et on pense en l’occurrence à la Tour de la Terreur, qui est devenue une attraction Gardiens de la Galaxie il y a quelques années déjà dans le parc californien.

C’est un événement, car toute une zone du parc parisien est en travaux depuis fin 2019 pour se refaire une beauté. Alors que l’on apprend aujourd’hui que tout ceci sera ouvert au public le 20 juillet prochain, et qu’on en sait plus sur les contenus, nous avons pu nous entretenir avec Beth Clapperton, la directrice artistique de cet Avengers Campus. Voilà ce qu’il faut retenir.

#1. L’histoire de l’Avengers Campus

Clapperton raconte que les premiers travaux ont démarré en 2017. L’idée était d’abord de réfléchir concrètement à la manière d’introduire Marvel dans les parcs. “On savait qu’il fallait garder le côté épique avec du cœur et une grande humanité des comics, mais côté look, nous préférions garder celui de Marvel Studios”, c’est-à-dire des films, explique-t-elle.

Rapidement, pour une question de budget mais pas que (l’idée est aussi d’équilibrer les différentes parties), la team Imagineering décide de recycler certaines attractions vieillissantes. “C’était des heures de discussions pour savoir quoi garder”, raconte, amusée, Clapperton, avant de préciser que le but était d’avoir une expérience équilibrée. Faites vos adieux à Aerosmith et Armageddon, les Avengers débarquent.

Les travaux démarrent fin 2018, avec des bouts de décors ici et là – Clapperton raconte que certains éléments ont été conçus aux Pays-Bas, en Angleterre et même en Italie. Les vaisseaux de l’attraction Spider-Man sont construits en même temps que ceux de la version américaine. Pendant ce temps, à Paris, la zone ferme, on démolit et on reconstruit.

Le Covid a bloqué les travaux pendant quatre mois seulement, avant de reprendre avec de nouveaux protocoles. C’est l’assemblage des éléments qui amuse le plus l’équipe de Clapperton, et pour cause : c’est là que le storytelling prend vie. L’idée est de proposer une expérience immersive. Que le visiteur se prenne pour un héros en devenir, débarquant sur un véritable campus où l’on s’entraîne tous ensemble, où l’on mange, où l’on peut rencontrer de vrais héros.

Le but est de rendre l’Avengers Campus cohérent. Et d’ailleurs, pourquoi le faire à Paris ? “Notre histoire est qu’Howard Stark avait des usines pour le SHIELD à Paris, et que son fils, Tony Stark, l’a repris”, nous explique Clapperton. D’où la présence de certains vieux bâtiments rappelant l’époque d’Howard, et d’autres plus modernes dont Tony est à l’origine.

#2. Le Rock ‘n’ Roller Coaster d’Aerosmith devient Avengers Assemble: Flight Force

Il s’agit d’une transformation en bonne et due forme, sans doute la plus importante. Déjà parce que cette attraction reste l’un des grands huit les plus sensationnels de tout Disneyland Paris, mais aussi parce que cette nouvelle monture est une exclusivité pour l’Europe, unique au monde.

L’histoire autour a donc changé puisque l’on fera “équipe” avec Iron Man et Captain Marvel – Brie Larson a repris son rôle à l’occasion pour un message vidéo, là où il semblerait qu’Iron Man sera un audio-animatronic comme Disney sait si bien les faire. L’idée est de faire fuir une menace sur la Terre.

(© Disney)

L’attraction demeure néanmoins inchangée, c’est-à-dire que l’on aura toujours ce départ ultra-rapide (le manège passe de 0 à 96 km/h en trois secondes), et la structure ainsi que le parcours sont les mêmes. C’est donc l’habillage, les wagons, la musique, les décors et l’histoire, surtout, qui ont changé. La petite fierté du Disneyland Paris, évidemment.

#3. L’attraction Armageddon devient Spider-Man WEB Adventure

C’est une attraction déjà disponible en Californie qui débarque. Enfin, oui et non. Car Clapperton nous explique que les deux manèges ont été pensés en même temps, ce n’est pas qu’une simple copie. On parle d’une attraction qui a mis cinq ans à voir le jour. En remplacement de l’expérience Armageddon, qui commençait à dater un peu, débarque donc Spider-Man WEB Adventure.

Ici, il faut s’associer à Peter Parker (Tom Holland) pour l’aider à capturer tous les spider-bots sur le campus. Il s’agit en l’occurrence d’une attraction à score, comme Buzz l’Éclair, mais les interactions sont numériques. Dans la salle, on est face à un écran façon Star Tours qui reconnaît nos mouvements. Il faut donc manier ses poignets à la Spidey pour arrêter les petits robots.

Une attraction similaire ayant ouvert ses portes en juin 2021 au Disneyland Resort d’Anaheim, nous avons des vidéos de ce qui nous attend.

#4. Des restaurants, un hôtel et plus encore

Il faudra compter en plus des restaurants Marvel, comme le Pym Test Kitchen, lié à l’univers d’Ant-Man (et d’Hank Pym en l’occurrence, qui cherchait une solution pour nourrir le monde), qui proposera des aliments à des tailles inhabituelles. Il y aura également la Stark Factory, le fast-food préféré de Tony, le Super Diner ou encore les food-trucks pour manger sur le pouce, un WEB (dédié à la cuisine asiatique) ou FAN-tastic Food Truck.

Les équipes ont travaillé main dans la main avec celles de “food & beverage” pour que tout soit cohérent. De la même manière, pour que le campus fonctionne, il faut que l’on puisse voir les héros en action. Les “meet-and-greet”, appelés ici les “rencontres héroïques”, se dérouleront dans le Hero Training Center. “Parce que même les héros ont besoin de s’entraîner”, nous dit-on. Concernant l’hôtel, nous vous en parlions lors de son ouverture en juin dernier.

À lire également -> À Disneyland Paris, le premier hôtel Marvel au monde est une véritable œuvre d’art

L’Avengers Campus ouvrira enfin ses portes le 20 juillet 2022 au parc Disneyland de Paris.

À voir aussi sur Konbini :