AccueilPop culture

Femmes : l’actrice espagnole Rossy de Palma demande “l’égalité des salaires”

Publié le

par Konbini avec AFP

"La seule chose que je demande, c’est l’égalité des salaires, et je ne comprends pas que les gouvernements ne le fassent pas", déclare l’actrice.

Femmes : l’actrice espagnole Rossy de Palma demande “l’égalité des salaires”

(© StudioCanal)

L’actrice espagnole Rossy de Palma, muse du réalisateur Pedro Almodóvar, a demandé mardi à Paris “l’égalité des salaires” pour les femmes par rapport aux hommes, ajoutant ne pas comprendre que les gouvernements ne l’imposent pas.

“La seule chose que je demande, c’est l’égalité des salaires, et je ne comprends pas que les gouvernements ne le fassent pas”, a déclaré l’actrice dans un entretien à l’AFP en marge du salon international Paris Photo, qui rend hommage à 77 femmes photographes cette année et dont elle est l’invitée d’honneur.

“Après, on n’a pas besoin de ce misérabilisme et de demander la permission de faire quoi que ce soit”, a-t-elle poursuivi en relevant ses lunettes noires XXL assorties aux plumes vaporeuses qui ornent son chignon.

À part la question de la différence salariale, “j’ai arrêté depuis un bon moment de demander des faveurs pour les femmes car je crois que nous, les femmes, n’avons besoin de rien, sinon de nous découvrir nous-mêmes”, a-t-elle estimé, en parcourant le salon dans une robe multicolore moulante et zippée, à pois, signée Jean Paul Gaultier, comme ses boucles d’oreilles.

À voir aussi sur Konbini

Pour elle, “il est temps que les femmes s’intéressent à elles-mêmes”, spécifiant :

“Pendant des générations, on a été dévouées à la société, à la famille, aux enfants, au travail hors de la maison et dans la maison, coincées dans nos vies. Tant d’artistes ont dû travailler en cachette. Maintenant, on n’a plus besoin de ça.”

En 2019, dans tous les pays de l’Union européenne à 27, les femmes ont perçu en moyenne des salaires inférieurs à ceux des hommes, selon les chiffres publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). L’écart de salaire annuel brut moyen entre femmes et hommes varie toutefois fortement entre les pays de l’UE.

Avec un écart de 20 %, la France occupe une position intermédiaire.