AccueilPop culture

Entre deux Avatar, James Cameron veut réaliser un film sur la catastrophe d’Hiroshima

Entre deux Avatar, James Cameron veut réaliser un film sur la catastrophe d’Hiroshima

Publié le

Image :

© 20th Century Studios

Le réalisateur canadien souhaiterait raconter l’histoire de la catastrophe d’Hiroshima du point de vue des survivants.

À voir aussi sur Konbini

Dire que James Cameron roule sur le box-office international est un doux euphémisme. Avec Avatar : La Voie de l’eau, le réalisateur truste désormais le top 4 des plus gros succès de l’histoire du cinéma avec Titanic et Avatar premier du nom. Mais si la franchise sur les Na’vis aura droit à trois films supplémentaires, James Cameron souhaiterait également faire un break entre deux longs-métrages de la saga pour se consacrer à un autre projet.

Au cours d’une interview avec le Los Angeles Times, il a révélé vouloir adapter le roman de guerre The Last Train from Hiroshima: The Survivors Look Back de Charles R. Pellegrino, qui revient sur les conséquences des bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki pendant la Seconde Guerre mondiale du point de vue des survivants. Le désir d’adapter cette histoire remonte au milieu des années 2000, alors que le cinéaste canadien avait rencontré et interviewé Tsutomu Yamaguchi, l’un des derniers rescapés des attaques américaines, peu de temps avant sa mort.

Mais depuis une bonne décennie, James Cameron est complètement absorbé par le travail colossal demandé par la saga Avatar, sans mentionner évidemment la période de pandémie qui a retardé le tournage des films. Entre-temps, il avait d’ailleurs dû annuler son adaptation des comics Spider-Man ou encore confier la réalisation d’Alita : Battle Angel à Robert Rodriguez et se contenter d’une place sur le banc des producteurs. James Cameron souhaiterait se consacrer à son film de guerre entre la production d’Avatar 3 et Avatar 4, puisque le contexte anxiogène du conflit en Ukraine y serait propice :

“Nous vivons dans un monde bien plus dangereux que nous l’imaginions. Je pense que le film sur Hiroshima serait plus actuel que jamais dans ce contexte. Il rappellerait à la population les dégâts que peuvent causer de telles armes si elles sont lancées contre la race humaine.”

Pour rappel, et comme l’évoquait récemment le producteur Jon Landau dans notre interview, James Cameron n’a pas peur des projets sur le long terme. L’écriture du premier Avatar a débuté en 1994, mais le film n’a finalement vu le jour qu’en 2009, lorsque la technologie lui a permis de raconter cette histoire comme il l’entendait.

Et puis, contrairement à son ami de longue Steven Spielberg avec Il faut sauver le soldat Ryan, La Liste de Schindler ou encore les séries Band of Brothers et The Pacific, c’est une corde qui manque encore à la filmographie impressionnante de Cameron.

Si vous avez lu jusqu’ici, c’est que vous avez aimé cet article, le cinéma, les séries ou même tout ça en même temps ! C’est le bon endroit pour vous dire qu’on a une émission de ciné et séries sur Twitch tous les vendredis à 13 heures. Passez nous voir si vous voulez parler aux journalistes ! Et allez suivre la chaîne en attendant.