AccueilPop culture

Drôle, novateur : avec Raya et le Dernier Dragon, Disney réussit son coup

Drôle, novateur : avec Raya et le Dernier Dragon, Disney réussit son coup

avatar

Par Lucille Bion

Publié le

La dernière production de Disney nous embarque dans un nouveau monde imaginaire.

Le château de Disney est éteint depuis presque un an, mais sa dernière princesse rayonne dans Raya et le Dernier Dragon. Cette épopée débute dans une atmosphère de fin du monde qui fait écho à notre réalité, celle du Covid-19. Pourtant cette histoire se déroule dans le monde imaginaire de Kumandra.

À voir aussi sur Konbini

Il y a 500 ans, les humains y vivaient en harmonie avec les dragons qui apportaient l’eau, la pluie et la paix. Cette terre aux allures de paradis s’est rapidement transformée en enfer à cause du Druun, une force maléfique qui décime toute forme de vie sur son passage, métamorphosant les êtres vivants en statues de pierre. La légende raconte que grâce aux sacrifices des dragons, les humains ont pu retrouver une terre prospère, mais instable. Avides de pouvoir, les humains n’ont cessé de s’affronter pour posséder l’Orbe du Dragon, un artéfact capable de repousser le Druun.

De génération en génération, la famille de Raya s’est entraînée pour préserver ce joyau protecteur. Mais lorsque le patriarche organise un repas où sont conviés tous les chef.fe.s des Terres ennemies pour apaiser les ardeurs, le Druun réapparaît et emporte avec lui la population. Seule rescapée de sa communauté, Raya n’a qu’un seul espoir : retrouver le dernier dragon pour l’aider à sauver le monde du chaos.

Princesse, dystopie et grosse marrade

Les foudres de la communauté asiatique