AccueilPop culture

Déso, mais le projet commun entre les studios Ghibli et Lucasfilm est (au final) assez décevant

Publié le

par Adrien Delage

La rencontre prometteuse entre Lucasfilm et les studios Ghibli n’est en réalité qu’un court-métrage sur Baby Yoda — en tout cas, pour l’instant.

Déso, mais le projet commun entre les studios Ghibli et Lucasfilm est (au final) assez décevant

© Disney+

Il y a quelques jours afin de célébrer le 3e anniversaire de sa plateforme de streaming et le lancement de sa série phare, The Mandalorian, Disney annonçait une collaboration exceptionnelle : la rencontre entre Lucasfilm et les studios Ghibli.

Deux mastodontes de la création artistique et de la pop culture, qui se retrouvent le temps d’un court-métrage mettant en lumière leur mascotte respective : Grogu alias Baby Yoda du côté de Star Wars et les Susuwatari, aussi appelés les noiraudes en VF, du côté des studios nippons, déjà aperçus dans Mon voisin Totoro et Le Voyage de Chihiro.

Finalement, le projet entre les deux firmes a donné naissance à Zen : Grogu et les Susuwatari le 12 novembre dernier sur Disney+ (pour célébrer l’anniversaire de la plateforme et de la série The Mandolarian), une création qui risque de frustrer plus d’un fan.

À voir aussi sur Konbini

Un court magnifique, mais beaucoup trop court

La collaboration entre Lucasfilm et les studios Ghibli a donné lieu à un court-métrage vraiment très court (moins de trois minutes) et franchement assez décevant, parce qu’on aurait aimé en voir beaucoup plus. La mise en scène épurée de Katsuya Kondō (Le Château dans le ciel, Ponyo sur la falaise), réalisée par animation traditionnelle à la main, apporte une forme de poésie indéniable à l’univers de Star Wars.

Une tendresse soulignée par la musique de Ludwig Göransson (Black Panther, Tenet), douce et envolée, parfaite pour une séance de méditation japonaise. Si le mariage entre les deux univers est réussi d’un point de vue artistique, on en ressort très, très frustrés et un peu dégoûtés, comme une occasion manquée de Disney de faire une œuvre singulière à travers la force créative de Lucasfilm et des studios Ghibli.

Honnêtement, on souhaite juste que la collaboration entre les deux studios aille plus loin et soit plus ambitieuse, un peu comme Star Wars: Visions, une série animée d’anthologie qui sublime et réinvente le space opera de George Lucas à travers le travail d’artistes japonais.

D’ici là, on sera ravis de retrouver Din Djarin et Grogu en février 2023 dans la saison 3 de The Mandalorian, toujours la meilleure création Star Wars existante depuis la prélogie.

On a classé les 10 Mandaloriens les plus stylés de Star Wars

Le court-métrage Zen : Grogu et les Susuwatari est disponible sur Disney+.