AccueilPop culture

Comment THX 1138 est devenu le premier film culte de George Lucas

Publié le

par Louis Lepron

Comment THX 1138 est devenu le premier film culte de George Lucas

À l’origine, un court métrage d’étudiant

Étudiant à l’Université de Californie du Sud, le cinéaste en devenir récupère une histoire scénarisée en octobre 66 par deux étudiants en cinéma à New York, Matthew Robbins et Walter Murch. Ces derniers décident de s’en détacher, la trouvant trop sombre, trop “underground”. George Lucas, lui, veut la matérialiser.
À l’origine du projet une ambition du futur réalisateur : tourner un film de science-fiction avec les moyens du bord. En 1983, dans le livre biographique Skywalking: The Films of George Lucas, Dale Pollock relaie cette citation du réalisateur à propos de son projet :

Il devait être basé sur le concept que nous vivions dans le futur et qu’on pourrait faire ce monde futuriste en s’aidant de choses existant déjà. 

Nous sommes en 1967 et celui qui n’est encore qu’un étudiant à l’USC profite d’un arrangement entre son école et la marine américaine. Il bénéficie, grâce à un échange entre les deux institutions, des moyens de la Navy pour concevoir le film autant via son aspect technique (une partie de l’équipe de tournage est constituée de marins) que logistique, certaines scènes étant tournées dans le centre de commande de l’Université de la Californie du Sud ou des parkings de l’aéroport de Los Angeles, autant de lieux normalement interdits aux tournages.
En échange, George Lucas donne des cours de cinéma aux militaires. Une opération qui lui permet de tourner, en 12 semaines, son premier court. Il s’appelera THX 1138 : 4EB/Electonic Labyrinth et remportera un prix au National Student Film Festival de New York dans la catégorie drame. Dans le premier rôle, un inconnu qui le restera, Dan Natchsheim.

À voir aussi sur Konbini

Un film qui raconte l’art de George Lucas