AccueilPop culture

Comment ça Céline Dion rend ouf un village néo-zélandais ?

Comment ça Céline Dion rend ouf un village néo-zélandais ?

Par Konbini avec AFP

Publié le

"Cela nous casse les oreilles."

Les habitants d’une ville de Nouvelle-Zélande sont frappés depuis plusieurs mois par un fléau atypique : des concours nocturnes de haut-parleurs entre automobilistes ayant une prédilection pour les chansons de la Canadienne Céline Dion. “Cela nous casse les oreilles” et les gens “n’arrivent plus à dormir”, a confié jeudi à l’AFP Anita Baker, la maire de Porirua, une ville de 60 000 habitants.

À voir aussi sur Konbini

Les “battles” sonores sont devenues tendance en Nouvelle-Zélande depuis plusieurs années. Le but de chaque participant est de saturer le son des autres avec le sien, craché par des systèmes audio hyperpuissants. “Ils adorent Céline Dion”, précise Mme Baker. Les habitants de Porirua n’en peuvent plus d’entendre à fond ses tubes comme “My Heart Will Go On” et “It’s All Coming Back to Me Now”, d’autant que les “battles” durent parfois jusqu’à deux heures du matin, selon la maire.

De façon aléatoire, en semaine ou le week-end, les concurrents se garent avec leur moteur en marche, diffusent leur musique à tue-tête et changent fréquemment d’endroit pour éviter la police. “Cela se passe dans notre centre-ville, qui est situé dans une cuvette, et donc le bruit se propage comme un tambour dans toutes les banlieues”, explique encore Mme Baker.

Selon l’élue, les “battles” ont commencé en novembre 2022, quand des fans de rugby locaux ont célébré la performance des îles Samoa dans la Coupe de monde de rugby à XIII, où cette nation du Pacifique avait atteint la finale. Mme Baker a déjà reçu de nombreuses réclamations d’habitants excédés, et une pétition en ligne circule désormais pour mettre fin à la cacophonie. La maire se dit décidée à trouver une solution avec la police : “Nous ne voulons pas que les gens fuient notre ville à cause du bruit.”