AccueilPop culture

Ce week-end au musée de l’immigration, c’est un billet acheté, un offert

Ce week-end au musée de l’immigration, c’est un billet acheté, un offert

Publié le

Image :

© Katie Moum via Unsplash

Une décision prise deux jours après l’adoption de la "loi Immigration", jugée par certains comme "le plus régressif depuis la Seconde Guerre mondiale".

Le Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris, a annoncé hier, jeudi 21 décembre, qu’il offrirait une place gratuite pour l’achat d’un billet ce week-end, afin de participer à “des débats éclairés et apaisés”, deux jours après l’adoption d’une loi controversée sur l’immigration.

À voir aussi sur Konbini

“Alors qu’a été votée cette semaine la 30e loi sur l’immigration depuis 1980, suscitant de légitimes débats et interrogations, il est précieux de savoir de quoi on parle et de rappeler que l’histoire de l’immigration est constitutive de l’histoire de France”, a écrit le musée situé dans le XIIe arrondissement de Paris, dans un communiqué. “Pour des débats éclairés et apaisés lors des fêtes de fin d’année, nous souhaitons donc inviter chacun, chacune à connaître mieux cette histoire”, a ajouté le musée.

“Ce week-end, chaque visiteur·se recevra un billet gratuit pour le Musée à offrir à ses proches”, peut-on encore lire dans le communiqué. “Inviter à venir découvrir le Musée, c’est inviter à comprendre ce qui constitue notre identité commune et à en apprendre davantage sur l’histoire de celles et ceux qui sont venus en France et continuent d’y venir.” L’adoption mardi 19 décembre de ce texte, dénoncé par les défenseur·se·s des immigré·e·s comme le plus régressif depuis la Seconde Guerre mondiale, a provoqué une profonde crise politique et la démission du ministre de la Santé Aurélien Rousseau.