AccueilPop culture

Ça ressemble à quoi l’amour après 40 années passées ensemble ? Cette série photo répond à la question

Ça ressemble à quoi l’amour après 40 années passées ensemble ? Cette série photo répond à la question

Par Lise Lanot

Publié le

Image :

© Aimee McCrory

Aimee McCrory s’est photographiée aux côtés de son époux depuis plus de 40 ans pour célébrer l’amour au troisième âge.

Ça met le crâne à l’envers, ça donne des papillons dans le ventre, ça peut donner envie de vomir, ça fait mal à la tête mais, dès que ça s’arrête, on a envie de remonter dedans. On ne parle pas ici de montagnes russes mais de relations amoureuses, ce qui, selon le titre de l’ouvrage d’Aimee McCrory, Roller Coaster. Scenes from a Marriage, serait à peu près la même chose. Le titre est d’ailleurs un hommage au film d’Ingmar Bergman, Scenes from a Marriage, sorti en 1974.

À voir aussi sur Konbini

Mariée depuis 42 ans à Don, la photographe a mis en scène sa vie de couple dans le but de célébrer l’amour et de lever les tabous concernant le troisième âge. Âgée de plus de 70 ans, Aimee McCrory présente un quotidien fait de surprises, de sensualité et de sexualité mais aussi de monotonie, d’ennui et d’exaspération. Bref, c’est un quotidien amoureux plutôt classique que l’artiste met en images, insistant sur le fait que la vieillesse ne nous transforme pas en êtres dénués de désirs ou d’horizons passionnels.

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Plaçant son appareil sur un trépied, elle règle son retardateur de façon à ce qu’une image soit prise toutes les cinq secondes et qu’elle et son époux puissent poser comme en jouant dans un film. Sa gestion minutieuse des décors, du stylisme, de la lumière et de la scénographie est contrebalancée par la place laissée à l’aléatoire, à ce que l’appareil va capter : “McCrory cède son processus à l’appareil lui-même”, résume Chehalis Deane Hegner, qui signe la préface du livre.

Les clichés sont accompagnés de rares natures mortes, qui montrent le tiroir de sextoys du couple ou les marches d’un escalier, au pied duquel une paire de sandales et un sac ouvert ont été abandonnés, comme autant de preuves d’élan vital. Le travail de la photographe fait souvent naître l’idée chez son lectorat qu’elle est particulièrement courageuse, comme si se montrer dénudée ou faire part de ses désirs après la ménopause constituait un acte de bravoure : “Ce faisant, McCrory interroge l’idée selon laquelle pour être digne d’intérêt, il est nécessaire d’être jeune et belle de façon stéréotypée”.

La démarche de l’artiste insiste sur à la nécessité de multiplier les images qui semblent dissidentes à ce qu’on a l’habitude de voir. Et encore, dans le cas présent, Aimee McCrory est blanche, mince, valide, hétérosexuelle et correspond aux normes attendues des femmes. Pourtant, son “courage” de se montrer comme un être actif et désirant est souligné – la preuve que le chemin est encore long.

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Roller Coaster. Scenes from a Marriage. (© Aimee McCrory)

Le livre d’Aimee McCrory, Roller Coaster. Scenes from a Marriage, sera bientôt disponible aux éditions Kehrer Verlag.