AccueilPop culture

Britney Spears accuse sa mère de l’avoir maltraitée et abandonnée pendant sa tutelle

Publié le

par Timothée Van Poecke

À travers des posts Instagram supprimés depuis, Britney continue de rendre ses comptes.

Britney Spears accuse sa mère de l’avoir maltraitée et abandonnée pendant sa tutelle

©Facebook

Britney Spears continue d’exprimer publiquement ses différends avec les membres de sa famille. Après avoir parlé de son père, dont elle s’est libérée de la tutelle, de sa sœur et de son frère, la chanteuse s’exprime sur sa relation avec sa mère, Lynne.

Hier, Britney a partagé une série de captures d’écran montrant des messages qu’elle aurait envoyés à sa mère depuis un établissement psychiatrique en 2019. Dans ceux-ci, elle raconte qu’on lui demande de prendre du Seroquel, un remède pour traiter les symptômes de schizophrénie chez les adultes, médicament “BIEN plus fort que le lithium”.

Dans l’un des messages envoyés par Britney Spears, la chanteuse explique sa détresse : “Je sens littéralement tout le médicament dans mon estomac… J’ai l’impression qu’il essaie de me tuer. Je jure devant Dieu que c’est le cas.”

Chargement du twitt...

D’après Britney, sa mère n’aurait jamais répondu à ses messages. Lynne n’a pas tardé à démentir cette version des faits et a répondu publiquement à sa fille : “Britney, j’ai aussi les conversations complètes ! J’ai mal pour toi car tu as l’impression que les personnes qui t’aiment le plus t’ont trahie ! Laisse-moi venir à toi ! Je t’aime !”

Britney Spears a ensuite déclaré que c’était effectivement “l’une des seules fois” où elle avait répondu à ses messages, mais la chanteuse poursuit : “Il n’y avait aucune photo de moi dans la cuisine, juste Maddie [la fille de Jamie Lynn, ndlr] et Jamie Lynn. Tous les matins, je mettais une photo de moi près de vous […], et tous les matins, vous la rangiez avant que je me réveille.”

Britney a ensuite affirmé que sa mère ne lui avait jamais permis d’avoir les clés de sa propre voiture, et raconte qu’elle était forcée d’assister aux réunions des Alcooliques anonymes, malgré le fait qu’elle “détestait” l’alcool.

La chanteuse n’avait aucune idée de son départ en établissement psychiatrique, sa mère lui aurait caché toute la vérité : “Tout était prévu et vous avez agi comme si vous n’aviez aucune idée de ce qui se passait ! Deux semaines plus tard, tu as sorti un livre sur mon chagrin d’amour quand Kevin [Federline, l’ex-mari de Britney, ndlr] a pris mes enfants… Tu as abusé de moi.”

À voir aussi sur Konbini :