AccueilPop culture

13 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur 8 Mile

13 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur 8 Mile

avatar

Par Baptiste Beauquis

Publié le

Le casting

À voir aussi sur Konbini

1. Tous les rappeurs auxquels Eminem fait face dans 8 Mile, tous les membres du “Monde Libre”, sont de vrais artistes de Détroit, excepté Papa Doc.

Le casting a été fait dans les clubs de la ville, pour trouver les protagonistes les plus crédibles possible.

2. Le personnage Future est inspiré de Proof. A l’origine, ce dernier était le favori pour jouer le rôle, mais il ne s’est pas présenté aux auditions.

Il se contente alors d’une petite apparition en jouant Lil’ Tic, le premier adversaire de B-Rabbit dans le film.

3. Poursuivi pour tentative de meurtre, Gerald L. “Strike” Sanders (Lyckety-Splyt) avait des ennuis avec la justice lorsque le film devait être tourné.

Eminem a payé sa caution. L’argent a été amené par Proof.

“Lose Yourself”

4. “Lose Yourself”, enregistrée en une seule prise, a été écrite sur le tournage du film. C’est entre deux scènes qu’Eminem allait dans sa caravane équipée d’un studio pour travailler ses lyrics.

C’est aussi pendant le tournage que le rappeur a écrit les autres titres qui apparaissent sur la BO du film.

Le tournage et les battles

5. Pendant le tournage des battles, nombreux étaient ceux qui tentaient de donner leur démo à Eminem. La majorité des personnes du public rappait dans la vraie vie.

6. Autre anecdote liée aux battles : pour éviter aux figurants de s’ennuyer, le réalisateur du film, Curtis Hanson, a lancé un grand concours de battle amenant une grande majorité du public à participer. Parmi eux, quatre personnes ont été choisies pour affronter Eminem en personne.

Eminem justement, qui, atteint d’une laryngite, a dû rapper en playback en mimant sa performance pour préserver sa voix… Une précaution qui n’aura tenu qu’un round, le temps que la fierté du rappeur le rattrape.

7. Toujours pendant le tournage, des gens interrompaient Eminem en criant : “Pourquoi vous traînez avec ce blanc ?!“.

Un jour, un membre du public a hurlé “Fuck le blanc-bec !” ; Proof s’est alors jeté sur lui pour le frapper.

8. Strick (Lyckety-Splyt) ne savait pas qu’Eminem allait baisser son pantalon au moment de prononcer :

So I’m gonna turn around with a great smile, and walk my white ass back across 8 Mile. – Alors je me retourne avec un grand sourire, et je ramène mon cul blanc à 8 Mile.

9. Eminem a écrit à la dernière minute la phrase “‘Tank top screaming, ‘Lotto, I don’t fit you!’” (“Le marcel crie ‘Lotto je ne te conviens pas !‘”) car il ne savait pas à l’avance ce que Lotto allait porter.

Strike (Lyckety-Splyt) a été voir Eminem après la scène pour lui dire “Dieu merci, tu ne m’as pas détruit comme lui“.

Autour du film

10. C’est le rappeur Craig G qui a écrit les textes des adversaires de B-Rabbit pour les battles.

11. Eminem abordait les battles du film comme si elles étaient vraies : il ne laissait savoir à personne ce qu’il allait dire.

12. Marshall a passé beaucoup de temps à apprendre à Curtis Hanson (le réalisateur) le monde des battles. Ils finissent par réfléchir ensemble à la battle finale.

Les deux hommes se sont alors dit qu’au lieu de dénigrer son adversaire, Rabbit devrait se dénigrer lui-même, comme pour prendre les armes de son opposant.

13. Vainqueur dans la catégorie meilleure chanson originale avec “Lose Yourself”, Eminem a été le premier rappeur à remporter un Oscar.

Marshall ne s’est même pas rendu à la cérémonie car il ne pensait pas gagner. Selon la légende, il a préféré regarder les dessins animés avec sa fille.