AccueilPépite

Tous les meilleurs films avec des scènes de la neige

présente

Tous les meilleurs films avec des scènes de la neige

Publié le , modifié le

Par Konbini avec Prime Video

Que ce soit dans la vraie vie ou dans les films, on aime tous la neige. On vous a donc fait une petite sélection pleine de flocons.

Tous les meilleurs films avec des scènes de la neige

L’été, la mer et le sable chaud sont déjà derrière nous mais la neige de l’hiver n’est pas encore là. En attendant que les flocons veuillent bien pointer le bout de leur nez, Konbini et Prime Video vous ont donc fait une petite sélection de chef-d’œuvres cinématographiques recouvert d’un beau manteau blanc. Allez, mettez une petite laine et un bonnet à oreilles, on y va. 

Shutter Island : neige insulaire

Quand le US Marshall Teddy Daniels (Leo DiCaprio) débarque sur Shutter Island pour une enquête, il ne se doute pas une seconde de ce qu’il va découvrir. On ne vous en dit pas plus pour ne pas vous spoiler mais il va devoir lutter contre un environnement hostile, contre ses propres démons et contre une neige franchement handicapante. Mais nous, on adore mater ça. 

Parasite : neige coréenne

Palme d’or au Festival de Cannes et succès planétaire, le film Parasite de Bong Joon Ho raconte la façon dont une famille va s’incruster dans une autre. Pourquoi ? Pour lui voler tout ce qu’elle a. C’est un processus lent, sournois, qui se déroule sur plusieurs saisons, dont un magnifique hiver neigeux à Séoul, en Corée du Sud. Un pur chef-d’œuvre. 

Gone Girl : neige disparue

Lorsque sa femme Amy (Rosamund Pike) disparait le jour de leur anniversaire de mariage, la vie de Nick Dunne (Ben Affleck) s’effondre. Soupçonné de l’avoir assassinée, ce journaliste un peu looser se retrouve en effet broyé par un système judiciaire implacable. Mais tout cela n’est-il pas plutôt une sombre machination ? On ne vous en dit pas plus et vous laisse mater cette énième réussite du maître David Fincher. 

Eternal Sunshine of the Spotless Mind : neige oubliée 

On a tous un.e ex qu’on aimerait effacer totalement de notre esprit. Sauf que dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind, c’est possible. C’est d’ailleurs ce que fait Clémentine pour oublier Joel. Mais lorsque ce dernier tente d’en faire autant, les choses partent en sucette. Un film d’une immense beauté où la croûte de neige semble toujours sur le point de s’effondrer sous les personnages. 

Her : neige artificielle

Peut-on tomber amoureux d’une personnalité sans enveloppe physique ? De la simple voix d’une intelligence artificielle ? C’est un débat complexe auquel tente de répondre le film Her où Joaquin Phoenix s’éprend d’une sorte d’assistant à domicile. Vous savez, le genre qui éteint vos lampes et lance votre playlist “winter songs” à votre place. A sa décharge, elle a quand même la voix de Scarlett Johansson. Un film d’une immense sensibilité, qui questionne profondément la nature de l’amour. 

The Revenant : neige perdue

Alors là, si vous voulez de la neige, vous allez être servis. Et pour cause, The Revenant raconte l’histoire du trappeur Hugh Glass (Léo DiCaprio) qui, après le massacre de son groupe et un paquet d’aventures improbables, est laissé pour mort dans le Grand Nord américain. Pourtant, à force de volonté, il va parvenir à survivre au froid, à la neige, aux animaux sauvages, à la faim et à lui-même. Le tout étant basé sur l’histoire vraie, mais un peu romancée, d’un véritable trappeur. 

Phantom Thread : neige d’amour

Aucune relation amoureuse ne se ressemble. Mais aucune ne ressemble à celle que raconte Phantom Thread. A la fois passionnelle et torturée, solaire et destructrice, superbe et terrifiante, elle est le résultat du choc de deux mondes. Celui d’Alma (Vicky Krieps), une immigrée d’Europe centrale, et, celui de Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis), un génie de la haute couture. Résultat : un film dont l’esthétique n’a d’égal que l’intensité. Le tout dans un Londres des années 1950 aussi froid qu’envoûtant. 

Gangs of New York : neige rouge sang

New York, 1846. Les tout jeunes Etats-Unis sont encore en train de se constituer au fil des vagues d’immigrations qui arrivent sur la côte Est du pays. Mais cette cohabitation provoque des affrontements entre gangs de différentes origines. Ce qui donne lieu à un face à face de légende entre Bill le boucher (Daniel Day-Lewis, again), à la tête des Américains d’origine anglaise, et Amsterdam (Léo DiCaprio, again again), qui dirige le groupe des immigrés irlandais. Un must see où la neige de la grosse pomme est souvent maculée de sang. 

Everest : neige éternelle

Toutes les expéditions dans l’Everest ne se terminent pas par un glorieux planté du drapeau sur le sommet. C’est ce que nous raconte Everest en mettant en images l’histoire vraie de l’une des plus catastrophiques ascensions de la plus haute montagne du monde, dans les années 1990. On ne vous en dit pas plus mais autant vous dire que les choses vont franchement partir en vrille. Un film ultra puissant visuellement dont la diffusion avait fait trembler le public de la Mostra de Venise à sa sortie. Absolument glaçant. 

Le Seigneur des Anneaux : neige dans les mines

Gandalf, Aragorn, Gimli, Legolas, Frodon, Sam, Merry et Pippin sont pris dans une terrible tempête de neige alors qu’ils tentent de traverser une montagne, en direction du Mordor. Ils vont donc devoir renoncer et traverser les mines de la Moria. La suite est l’un des passages les plus fous de toute l’histoire du cinéma américain. Bref, de la neige, de la fight, de l’amitié et un gros paquet d’émotions. Vous ne zapperez pas !

Avec une sélection pareille, vous devriez tenir le coup jusqu’à ce que la vraie neige arrive. D’ailleurs, quand ce sera le cas, profitez-en bien car il pourrait y en avoir de moins en moins dans les années qui viennent. Profitez donc bien des films de la plateforme Prime Video, mais que cela ne vous empêche pas de prendre soin de la planète. Personne n’a envie que la neige devienne un souvenir.