AccueilPépite

Bohemian Rhapsody est-il fidèle au parcours de Freddie Mercury ?

Bohemian Rhapsody est-il fidèle au parcours de Freddie Mercury ?

Publié le , modifié le

Spoiler : pas vraiment.

Fruit d’une gestation laborieuse, entre changements d’interprète dans le rôle-titre et bouleversement des équipes de production, Bohemian Rhapsody a triomphé au box-office en récoltant plus de 900 millions de dollars. Mais ce succès commercial ne fera pas oublier que le biopic de Bryan Singer reste – et restera – l’un des films les plus controversés de l’histoire des Oscars.

Reparti avec quatre statuettes (dont celle du meilleur acteur pour Rami Malek), Bohemian Rhapsody a suscité une vive bronca. La raison ? De nombreuses inexactitudes factuelles, notamment. Un fait problématique lorsqu’on parle d’un biopic. Et qui est d’autant plus étonnant que deux membres du groupe mythique ont été consultants durant toute la production de l’œuvre : Brian May et Roger Taylor.

Même trois ans après la sortie du film, pas facile d’y voir clair entre séquences romancées et respect de l’itinéraire emprunté par Freddie. On démêle le vrai du faux, tranquillement.

1. Queen s’est-il formé en une nuit ?

Non. Dans le film, Farrokh Bulsara – qui n’est pas encore Freddie Mercury – se rend au concert du groupe Smile. À la clôture du show, le guitariste (Brian May) et le bassiste (Roger Taylor) sont lâchés par leur chanteur, Tim Staffell. Bingo, Farrokh se pointe pour prendre le relais, et convainc le tandem en interprétant une de leurs chansons. La réalité est tout autre. Farrokh était ami avec Tim Staffell de longue date, et un grand fan de son groupe. Aussi avait-il à plusieurs reprises demandé à l’intégrer – en vain –, jusqu’à ce que Tim Staffell démissionne en 1970.

2. Freddie a-t-il eu une histoire d’amour avec Marie Austin ?

Tout à fait. Même si celle-ci avait auparavant eu une liaison avec Brian May. Et que le chanteur n’a pas fait sa connaissance le soir même où il rejoignait les Smile, contrairement à ce que laisse entendre le film. Tous deux ont vécu ensemble au début des années 1970. Ils se sont même fiancés ! Le couple s’est séparé, mais a continué de cultiver d’excellentes relations. Par la suite, Freddie a eu plusieurs liaisons avec des hommes, mais aussi des femmes, ce que Bohemian Rhapsody omet de mentionner.

3. Le chanteur avait-il une dentition si particulière ?

La question peut paraître oiseuse, mais elle a trotté dans la tête de nombre d’entre nous. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, la réponse est oui. Freddie est né avec quatre incisives surnuméraires. Conséquence : une saillie de la mâchoire supérieure qui lui a valu, dans sa jeunesse, d’être surnommé “Rabbit” (Lapin). Très complexé, le chanteur n’a pourtant jamais voulu refaire sa dentition, de crainte que l’opération n’altère son timbre si particulier.

4. Aimait-il tant les chats ?

À chacun sa marotte. Celle de Freddie concernait effectivement nos amis félins. Selon son assistant personnel, Peter Freestone, il était si gaga de ses animaux de compagnie qu’il demandait à leur parler au téléphone lorsqu’il était en tournée. Jim Hutton, le compagnon historique de Freddie, est même allé jusqu’à déclarer dans ses mémoires que la star les considérait “comme ses propres enfants”.

5. Bohemian Rhapsody était-il un coup de poker ?

Complètement. Ce titre, qui deviendra l’un des plus célèbres du groupe et du registre rock tout entier, avait de quoi déconcerter en 1975. Avec son format d’opéra (rhapsodie) et surtout sa durée de 5 min 54, il n’entrait ni dans les clous du rock standard, ni dans les normes radiophoniques. Freddie avait donc bien dû batailler pour que le hit passe sur les ondes, avant d’être commercialisé en 45 tours sous la forme de single. Grâce à la publicité du film, le titre s’était d’ailleurs propulsé au rang de morceau rock le plus streamé de tous les temps.

6. Les Queen se sont-ils séparés ?

Le film dévoile une scène dramatique où Freddie annonce à ses partenaires qu’il a signé dans leur dos pour continuer en solo. Dans les faits, en 1983, le groupe est exténué à force d’avoir enchaîné les tournées depuis dix ans. Tous sont d’accord pour prendre une pause.

Plus encore : ils sortent leur onzième album, The Works, en 1984. Une information que Bohemian Rhapsody fait passer à la trappe, afin de présenter le célèbre live caritatif du Live Aid comme des “retrouvailles”. Il va sans que dire que cet arrangement avec la réalité historique a fait grincer quelques dents du côté des fans.

7. Quand est-ce que Freddie a appris qu’il était séropositif ?

Pour donner une dimension dramatique à la représentation du Live Aid, Freddie révèle, dans Bohemian Rhapsody, qu’il est atteint du VIH durant les répétitions du concert. Quoi qu’on ne sache pas avec certitude quand le chanteur l’a découvert, on estime qu’il a été diagnostiqué vers 1987. Soit deux ans après le show. Freddie ne s’est d’ailleurs exprimé sur sa maladie qu’en 1991, par un communiqué officiel transmis à la veille de son décès, le 24 novembre 1991.