AccueilPépite

Alerte : on a reconstitué un (faux) cadavre humain dans la planque des The Boys

Publié le

par Antonin Gratien

Une expérience immersive gore. Genre vraiment, vraiment, gore.

Alerte : on a reconstitué un (faux) cadavre humain dans la planque des The Boys

Panique à bord. Des doses de sérum V ont été dérobées, le seul à connaître l’identité du voleur a – littéralement – explosé et les 7 débarquent d’une minute à l’autre. Clairement, c’est chaud. Et au cas où vous vous le demanderiez, non, il ne s’agit pas du pitch du prochain épisode de The Boys, mais de celui de Human Puzzle. Un escape game délirant auquel nous avons participé le 28 juin dernier, destiné à assurer la promo de la tant attendue troisième saison du plus trash des show qu’accueille Prime Video.

Tandis que le public digérait tout doucement l’épisode Hérogasme (aïe, aïe, aïe), la plateforme SVOD d’Amazon a mis les petits plats dans les grands en transformant deux étages désaffectés du bâtiment historique de Tati Barbès (Paris) en théâtre de l’horreur. Plâtrée de sang au sol, intestins disséminés, pièce sinistre… C’est dans cette ambiance so The Boys qu’une poignée de journalistes, influenceurs et fans sélectionnés sur concours ont pu participer au bien nommé Human Puzzle. Focus.

Chargement du twitt...

“Y’a le Protecteur qui débarque”

Nous voilà installés dans un salon stylisé façon nouveau QG new-yorkais de Butcher et sa clique. Sièges, table basse, musique d’ascenseur. Sympa. Quand soudain – “BOUM”. Deux types déboulent en trombe la mine déconfite, l’œil hagard. Un de leur collaborateurs vient d’exploser (une mort traditionnelle chez The Boys, noterons les afficionados). Problème : lui dans la tombe, impossible de mettre la main sur le nom de celui ou celle qui vient de taper dans les réserves de sérum V du labo. 

Pire encore, le Protecteur est en route. “Ça craint”, lâche un de nos interlocuteurs. Doux euphémisme. Seul moyen d’éviter que, de rage, le plus colérique des 7 nous charcute nous, nos familles, les magasins alentour et à peu près tout ce qu’il trouve sur son passage à des kilomètres à la ronde ? Recomposer la carcasse du malheureux. Histoire de le ressusciter, et de lui faire cracher le nom, prénom et adresse (si possible) du souffleur de V. 

Précision : John déboule dans dix petites minutes. Alors pas le temps d’expliquer le pourquoi du comment, on enfile les gants, la combi de travail et on se met au boulot. Timer enclenché, à nous de fouiller chaque recoin parmi un décor à couper le souffle style chantier ultra creepy pour dénicher ici une oreille, là des organes digestifs. Ou encore, entre une mare de sang et des amoncellements de décombres… Un pénis. Écœurant. Enfin, boucherie à la The Boys, quoi.

Coulisses SFX, F*** moulé, vidéo recap’ dans les tuyaux

Le temps imparti écoulé, l’escape game touche à sa fin et – joie – le Protecteur n’a pas débarqué, quoique sur les 31 parties du corps éparpillées, il ai manqué à notre équipe un téton et un doigt. On a fait ce qu’on a pu, promis, juré, craché.

Direction une salle à l’ambiance plus cosy, là encore richement décorée. Libre à nous de s’installer dans un canapé vintage, mater la montagne de téléviseur diffusant des images de The Boys ou esquisser deux trois pas de danse sur le fond sonore pop de la pièce.

C’est dans cet espace autrement plus chaleureux que le précédent, donc, que nous croisons la team Accurate Dream, les doigts de fées chargés de confectionner la fameuse “dépouille”. Une création au réalisme saisissant (et un peu repoussant, on doit avouer) réalisée en silicone, fruit de trois semaines de travail et démembrée à la hache. “Hyper fun à faire“, plaisante un membre de l’équipe. On en doute pas…

La rencontre avec le tandem d’artistes est l’occasion d’en apprendre plus sur les coulisses de préparation des effets spéciaux sanglants auxquels nous a, entre autres, habitué The Boys. Mais aussi d’obtenir en souvenir un moulage de notre majeur. Un clin d’œil au F*** emblématique du show, bien sûr. Savoureux.

Que ceux qui n’ont pas pu participer au Human Puzzle mais voudraient s’immerger, eux aussi, dans l’expérience se réjouissent. Les Youtubeurs Raska et Snaptrox vous concoctent une vidéo compte-rendu au poil. De quoi frissonner de dégoût avec eux, et insuffler l’envie de se plonger à fond dans la nouvelle saison de The Boys, actuellement en diffusion sur Prime Video. Toujours pour les cœurs bien accrochés, toujours pour les amateurs de gore. C’est Butcher qui le dit !

À voir aussi sur Konbini :