AccueilPartenaires

Ces histoires incroyables qui se sont passées sur leboncoin
Ces histoires incroyables qui se sont passées sur leboncoin

Ces histoires incroyables qui se sont passées sur leboncoin

Publié le

Une simple recherche sur un site de petites annonces suffit parfois à s’embarquer dans une histoire extraordinaire.

Expériences drôles, cocasses, improbables voire mémorables, on connait tous quelqu’un qui a vécu une histoire hallucinante liée aux sites de petites annonces comme leboncoin. Et si ces anecdotes font à ce point partie de nos vies, c’est parce qu’un Français sur deux est présent sur ce dernier. Comme l’a montré la dernière campagne pub du site, même l’immense Catherine Deneuve y cherche des poules en faïence pour compléter sa collection chérie. Vous pourriez donc la croiser à l’occasion d’une vente et vivre une rencontre hors du commun car souvent, il s’agit de belles rencontres qui créent de beaux souvenirs… 
leboncoin a donc décidé de mettre ces histoires vraies d’utilisateurs à l’honneur en lançant le podcast “Les bonnes histoires”. Soit un total de 12 épisodes aussi marquants que touchants qui parlent autant de nous que de notre époque et de notre rapport aux autres. Du coup, on a décidé d’écouter tout ça et de vous filer notre petite sélection des anecdotes les plus folles du podcast. Juste histoire de vous teaser un peu. 

La maison aux cerisiers 

Versailles chez moi

On le sait tous, rien ne termine aussi bien la déco de notre appart qu’une bonne masterpiece au milieu du salon. Chez certains c’est un canapé, chez d’autres c’est un tableau mais dans l’épisode “Versailles chez moi”, c’est une table basse. Ce qu’ignore l’héroïne quand elle découvre enfin celle qu’elle cherche – robuste mais élégante, en bon état mais assez marquée pour raconter une histoire – sur leboncoin, c’est que ce premier coup de cœur en cache un autre. Puis, un autre. Puis encore un autre. Et que le dernier n’est pas un objet mais deux êtres humains qu’elle n’aurait probablement jamais rencontrés autrement. Ce qu’on en retient, c’est qu’il faut parfois prendre le temps de mûrir une décision pour en prendre une encore meilleure. Et vous, vous êtes du genre à ressasser une décision pendant des semaines ?   

La coloc de l’amour

Titine, Jean et moi

On a tous connu une voiture surnommée Titine, le genre qui galère dans les montées mais dont on garde des souvenirs inoubliables. Selon votre âge, la vôtre était probablement une 206 ou une Clio 2, voire une Saxo si vous avez traîné un peu plus longtemps que les autres sur les bancs du lycée. Mais si vous êtes aussi vieux que le grand-père de l’épisode “Titine, Jean et moi”, c’est peut-être une Citroën Trèfle de 1926 HP noire et jaune. Mais comment retrouver une voiture si rare des décennies après l’avoir vendue pour s’offrir un modèle plus adapté à une vie de père de famille ? C’est que nous raconte cet épisode qui en dit long sur notre attachement aux objets. Vous savez, ces trucs inanimés auxquels on tient comme à la prunelle de nos yeux. Ne niez pas, on en a tous un dans notre vie. 

Le collège fou fou fou