AccueilPartenaires

Tuto : comment enregistrer un morceau avec les moyens du bord ?

Tuto : comment enregistrer un morceau avec les moyens du bord ?

Publié le

par Konbini avec Black XS

Tuto : comment enregistrer un morceau avec les moyens du bord ?

Pas de batterie ? Faites feu de tout bois

Tout le monde n’a pas de batterie à la maison, mais rien n’arrêtera le musicien débrouillard. C’est bien simple, tout ce qui a un son rigolo peut-être exploité. Pour notre version d’Atomic, notre choix s’est arrêté sur un talon de chaussure, une boîte de céréales, une bouillotte, et un panier de couverts. Simple !
 photo PERCUS_mosaiqueDef_zps3ohcinai.gif

Step 1 : Repérez les sons qui vous semblent intéressant.
Step 2 : Enregistrez la rythmique.
Step 3 : Conservez précieusement vos enregistrements, ils serviront bientôt !

Petit ampli pour grosse réverb’

Les sociétés s’urbanisent, nous vivons dans de petits espaces et la taille de nos amplis s’en fait ressentir. Vous n’avez pas jugé nécessaire de faire tourner la machine à billets pour faire péter les watts dans votre chambre, et vous voilà  équipé d’un petit ampli qui manque sérieusement de puissance. Inspirez vous de nos ancêtres qui ont su parer leur manque de micro par la construction de lieux avec une superbe acoustique. A défaut de jouer dans un théâtre grec ou dans une chapelle, les lieux bénéficiant d’une bonne reverb sont légions.
 photo 2_AMPLI_815_zpseynl3wmp.gif

Step 1 : Trouvez un bon emplacement qui portera votre son.
Step 2 : Branchez votre petit ampli à fond ou alors tentez l’expérience en acoustique.
Step 3 : Constatez l’effet waouu du lieu.

Un duo en perso

Petite astuce des gens du milieu : votre voix peut-être dédoublée. Ce n’est pas parce qu’on est le seul interprète d’une chanson qu’on ne sera pas plusieurs à chanter. En réalité cette technique est presque devenue un automatisme. Tendez donc l’oreille la prochaine fois que vous allumez la radio, plusieurs pistes de la même voix permettent d’enrichir l’intérêt de la mélodie (même si c’est parfois peine perdue).
 photo VOIX_zpsux7bi7bg.gif

Step 1 : Branchez votre micro (ceux des téléphones et autres kits mains libres se sont améliorés et dépanneront en cas de galère).
Step 2 : Enregistrez plusieurs prises du même passage.
Step 3 : Faites votre cuisine au mixage.

Le sample comme béquille

Faire une reprise en utilisant un sample de l’original ? Et pourquoi pas ! Le sample n’aura pas nécessairement à être une boucle musicale rappelant le hip hop des 80’s, un court extrait apportera de l’authenticité à votre reprise. Choisissez de préférence une séquence comportant peu d’instruments, vous aurez plus de marge de manœuvre pour jouer avec votre sample sans générer de cacophonie.
 photo 3_SAMPLE_815_zpsoovzp5tm.gif

Step 1 : Présélectionner la partie à sampler
Step 2 : Procéder à l’enregistrement du sample
Step 3 : Placez judicieusement votre sample dans votre reprise, n’abusez pas de ce trick, c’est votre reprise tout de même.

Place au mix

Vous pensiez être arrivé au bout de vos malheurs en finissant l’enregistrement de vos performances. Il vous reste encore tout le travail d’alchimie pour transformer le charbon en diamant. Voici quelques tips supplémentaires, parce qu’on est sympas.
 photo 4_MIXING_815_zpsoip78ufo.gif

Step 1 : EQ Ajouter une bosse dans les aigus
Step 2 : Compresser le Master
Step 3 : Panpoter les guitares / voix doublées
Maintenant que vous maitrisez le concept, mesurez-vous aux autres participants de cette deuxième édition du concours, histoire de savoir si vous avez le niveau.