AccueilNews

Un appel au don de moelle osseuse pour sauver Joseph, 3 ans

Publié le

par Lisa Drian

Katinka, la mère du petit garçon atteint d’une leucémie, lance un appel aux dons de moelle osseuse et de sang pour le sauver.

Un appel au don de moelle osseuse pour sauver Joseph, 3 ans

© Konbini news / Katinka Rambert

“Il a fait 793 chimios, aujourd’hui, il est à l’hôpital 24 h sur 24”. Joseph, 3 ans et demi, est atteint d’une leucémie aiguë lymphoblastique, un cancer du sang et de la moelle osseuse, depuis ses 17 mois. Il ne peut donc plus produire ni de globules rouges ni de plaquettes. Il reçoit régulièrement des dons qui le maintiennent en vie. Après plus de 800 jours de traitement, Joseph a fait une rechute. Pour le moment, il reçoit quotidiennement des traitements lourds de chimiothérapie en attendant une greffe de moelle osseuse.

Le don de moelle osseuse, un don encore méconnu

Pour trouver un donneur compatible, Joseph a une chance sur un million, d’où l’importance primordiale des dons. Katinka, la mère de Joseph, explique à quel point le don de moelle osseuse est méconnu. “La première croyance erronée, c’est que les gens confondent moelle osseuse et moelle épinière. Tout le monde a peur que l’on touche à sa colonne vertébrale alors que pas du tout, dans 80 % des cas, c’est une prise de sang qui peut se faire en ambulatoire.” Cette prise de sang est plus longue qu’une prise de sang classique. Il s’agit d’un prélèvement sanguin, semblable à un don de plaquettes. Il faut compter environ quatre heures sur place. 

Et dans les 20 % restants, il s’agit d’une ponction de moelle osseuse dans les os de la hanche” explique Katinka Rambert. Cela peut également se faire en ambulatoire, ou il faudra sinon dormir tout au plus une nuit à l’hôpital. Joseph en a déjà réalisé des dizaines. Tout est gratuit, et remboursé par la Sécurité sociale. Si la greffe fonctionne, les chances de survie sont de 60 à 70 %.

Qui peut faire une greffe de moelle osseuse ?

Tous les hommes et toutes les femmes de 18 à 35 ans peuvent se rendre sur le site dondemoelleosseuse.fr et remplir un questionnaire très court. Il suffit d’être en bonne santé et de ne pas avoir contracté le Covid-19 dans les 28 derniers jours. Vous recevrez ensuite une enveloppe préaffranchie à votre domicile contenant un kit salivaire. Ce kit contient une note explicative ainsi qu’un tube dans lequel il faudra cracher ou se passer un coton-tige à l’intérieur de la bouche.

Vous serez contacté si vous êtes compatible pour sauver la vie de l’un des 250 enfants en attente d’une greffe de moelle osseuse ainsi que de tous les autres patients en attente de greffe. Environ 2 000 personnes par an en France attendent de recevoir une greffe, adultes compris. 

Ce qui détermine la compatibilité d’un donneur ou d’une donneuse est sa carte d’identité biologique, déterminée par le prélèvement salivaire ou sanguin réalisé au moment de l’inscription. Les femmes sont majoritairement inscrites sur le registre des donneurs volontaires, néanmoins, ce sont plus souvent les hommes qui sont appelés à donner. 

Dans le cas de Joseph, les dons de sang sont également très importants pour le renouvellement de ses globules rouges et de ses plaquettes. Vous pouvez vous rendre sur le site du don du sang pour trouver un centre près de chez vous.

Article modifié le 7 février à 10h55 (rajout de précisions)