AccueilNews

Son bureau est à 30 mètres au-dessus du vide : 24 heures dans la vie d’une grutière

Publié le

par Anouck Renaud

À quoi peut bien ressembler le monde vu d’en haut ? Réponse en images avec Amandine, depuis sa grue.

Son bureau est à 30 mètres au-dessus du vide : 24 heures dans la vie d’une grutière

La première étape de sa journée de travail est toujours la même : monter à une échelle de 30 mètres de haut, sans être attachée. Une fois arrivée, elle s’installe pour 8 heures dans sa cabine “tout confort” avec électricité, climatisation et chauffage.

Depuis un an, Amandine est grutière. Après une reconversion pro, la jeune fille habituée aux métiers “masculins” a décidé de se tourner vers le bâtiment. Du haut de sa grue, elle domine les chantiers et déplace, avec minutie et concentration, des charges allant de plusieurs kilos à plusieurs tonnes.

Là-haut, Amandine est isolée, tout en étant en permanence, via talkie-walkie, en contact avec ses collègues au sol. Un compromis idéal pour elle qui ne supportait plus la vie de bureau classique. Pour Konbini news, elle a accepté de nous partager son quotidien “un peu perché”.