AccueilNews

Législatives : En cas de duel entre le parti présidentiel et la Nupes, Jordan Bardella votera blanc

Publié le

par Emma Couffin

Face aux résultats du premier tour, le Rassemblement national appelle ses électeurs à rester mobilisés.

Législatives : En cas de duel entre le parti présidentiel et la Nupes, Jordan Bardella votera blanc

© Denis Charlet / AFP

Quelques minutes seulement après les résultats du premier tour des Législatives qui ont vu la coalition présidentielle et la Nupes arriver au coude-à-coude, les responsables RN appellent déjà leurs soutiens à se mobiliser pour le second tour.

Marine Le Pen a demandé dimanche 12 juin aux électeurs de sa circonscription du Pas-de-Calais de confirmer son score lors du second tour des élections législatives et jugé possible d’envoyer “un groupe très important” du Rassemblement national (RN) à l’Assemblée nationale.

“Les électeurs de la 11e circonscription du Pas-de-Calais m’ont placée à 55% des voix”, s’est félicitée la candidate lors d’une allocution à Hénin-Beaumont, appelant “tous (ses) électeurs à confirmer et amplifier leur vote” là où des candidats RN seront qualifiés pour le second tour, afin “d’envoyer un groupe très important de députés patriotes dans la nouvelle Assemblée nationale”.

Le président du Rassemblement National, Jordan Bardella, a également appelé “les électeurs au sursaut” pour le second tour des élections législatives, ajoutant qu’il n’y a “pas de fatalité” à l’alternative entre majorité présidentielle et union de la gauche. Il a indiqué sur TF1 qu’il voterait “blanc” dans le scénario d’un second tour entre un candidat du parti présidentiel et de l’union de la gauche (Nupes), estimant que ses électeurs “feront pareil”.

“Le parti présidentiel est défait”

A contrario, Jean-Luc Mélenchon se réjouit. “Le parti présidentiel est défait”, a déclaré le leader de la France Insoumise et de l’union de la gauche (Nupes) en appelant ses troupes à “déferler” au second tour des élections législatives.

“La Nupes arrive en tête, elle sera présente dans plus de 500 circonscriptions au second tour”, et “pour la première fois de la Ve République un président nouvellement élu ne parvient pas à réunir une majorité à l’élection législative qui suit”, a-t-il ajouté au côté d’autres leaders de l’union de la gauche réunis à Paris.

En termes de pourcentages de voix, la coalition autour du chef de l’Etat Emmanuel Macron obtiendrait entre 25 et 25,8% des voix, au coude à coude avec la coalition menée par l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon (25 à 26,2%). Les deux formations devancent le Rassemblement national 18,5-19,7% des voix, suivi par les Républicains (11,1-14%), selon les instituts Ipsos/Sopra Steria pour FranceTV/RadioFrance/France24/RFI/LCP/MCD, Ifop pour TF1/LCI, Harris pour M6/RTL et OpinionWay pour CNews/Europe1 et Elabe pour BFMTV/LEXPRESS/RMC.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur Konbini :