AccueilNews

Le logo d’une école aux États-Unis critiqué pour son étrange ressemblance avec un symbole nazi

Publié le

par Lisa Coll

Maladresse ou antisémitisme dissimulé ?

Le logo d’une école aux États-Unis critiqué pour son étrange ressemblance avec un symbole nazi

© Kyo Azuma (Unsplash)

Le nouveau logo de l’école élémentaire East Side de Marietta, en Géorgie, a été suspendu. Et pour cause : il a été dénoncé par de nombreux parents d’élèves pour sa ressemblance avec un symbole nazi – que les néonazis et les suprémacistes blancs se sont depuis réappropriés.

Chargement du twitt...

Le dessin en question représente un aigle au-dessus d’un hexagone, avec écrit “ES”. Selon le mail envoyé par l’établissement et consulté par CNN, “le nouveau logo et les badges ont été choisis pour représenter l’aigle [du colonel de l’armée américaine] qui s’envole vers l’excellence et pour honorer l’histoire de notre grande école”.

Mais les parents, eux, n’y voient pas la même symbolique. Certains se sont exprimés sur les réseaux sociaux pour signaler d’inquiétantes similitudes avec l’aigle nazi créé dans les années 1920 en Allemagne. Amanda Flaks, un parent d’élève interrogé par CNN, a fait part de son désarroi :

“Entre le staff, les graphistes, les membres du conseil d’administration, celui qui a approuvé cette image, je ne peux pas imaginer qu’il n’y ait pas au moins une personne qui n’ait pas vu ce que le reste de la communauté a vu quant à ce que cette image évoque pour beaucoup d’entre nous.”
Lui-même de confession juive, il ajoute : “Je pense que l’antisémitisme ou les micro-agressions font partie du quotidien de la communauté juive. Mais quand ça vient de nos institutions publiques, ça fait encore plus mal.”

“Où sont les excuses ?”

Suite aux réclamations, le directeur de l’école a pris la décision de suspendre l’utilisation du logo “pour prendre en compte ces commentaires”. Il déclare :
“Nous comprenons et sommes fermement d’accord que les similitudes avec le symbolisme nazi sont inacceptables. Bien que cette conception soit basée sur les ailes d’aigle du colonel de l’armée américaine, la contribution des parties prenantes a été et continue d’être importante pour nos écoles.”
Cette remise en question ne semble pas satisfaire les parents, à l’instar de Stacy Efrat. “Je ne sais pas où sont les excuses. Et pourquoi nous arrêtons-nous pour reconsidérer ? On dirait que vous n’êtes pas sûr de ce que vous allez faire”, proteste-t-elle.
 
Si les réelles intentions de l’école n’ont pas été dévoilées, beaucoup semblent y voir un antisémitisme dissimulé. L’année dernière, une enquête avait déjà été ouverte aux États-Unis pour des croix gammées et un message antisémite peints dans les toilettes d’un lycée.

À voir aussi sur Konbini :