AccueilNews

La reine d’Angleterre Elizabeth II est morte

Publié le

par Konbini avec AFP

À 96 ans, elle s’est éteinte au château de Balmoral, où elle passait la fin de l’été.

La reine d’Angleterre Elizabeth II est morte

Photo by ANDY BUCHANAN / AFP

La reine d’Angleterre Elizabeth II est morte ce jeudi à l’âge de 96 ans, alors que sa famille s’était réunie depuis ce jeudi à son chevet au château écossais de Balmoral où elle avait été placée sous surveillance de ses médecins, “préoccupés”.

La monarque de 96 ans, à la longévité record et à l’immense popularité, dont le Royaume-Uni a fêté en juin les 70 ans de règne, avait vu sa santé se dégrader depuis une nuit à l’hôpital il y a près d’un an, pour des raisons jamais précisées. Elle n’apparaissait plus que rarement en public, ses services évoquant des problèmes de mobilité épisodiques, et déléguait de plus en plus de fonctions à ses héritiers directs, Charles et William.

Son héritier Charles, 73 ans, était arrivé avec sa femme Camilla à Balmoral, où la reine passe tous les ans la fin de l’été, ainsi que sa fille Anne. Un jet de la Royal Air Force s’est posé peu avant 15 heures ce jeudi à l’aéroport écossais d’Aberdeen avec ses deux autres enfants, les princes Andrew et Edward, et son petit-fils William, deuxième dans l’ordre de succession. L’épouse de ce dernier, Kate, est restée à Windsor où leurs trois enfants George, Charlotte et Louis ont passé leur première journée complète dans leur nouvelle école.

Le prince Harry et Meghan Markle, qui vivent en Californie mais devaient participer à une cérémonie à Londres jeudi soir, ont pris la direction de l’Écosse.

Lors de sa dernière apparition en public, la reine avait officialisé mardi la nomination de Liz Truss au poste de Première ministre, sa 15e cheffe de gouvernement. Elle avait décidé de rester à Balmoral au lieu de rentrer à Londres où se passe d’habitude la transition entre les Premiers ministres, en raison de ses problèmes de santé.

En mai, Charles avait prononcé à sa place pour la première fois le discours du trône au Parlement, l’une de ses fonctions constitutionnelles essentielles.

Début juin, les Britanniques avaient célébré pendant quatre jours les 70 ans de règne d’Elizabeth II, qui est la monarque le plus âgée du monde en exercice. Elle est restée quasi absente de ce jubilé de platine, ne se montrant qu’à deux brèves reprises au balcon du palais de Buckingham devant des dizaines de milliers de personnes.

Elizabeth II est veuve depuis la mort de son époux Philip en avril 2021, peu avant ses 100 ans. Le déclin de la santé de la reine, arrivée sur le trône le 6 février 1952, à 25 ans, après la mort de son père George VI, a relancé des questions sur l’avenir de la monarchie.

L’après-Elizabeth II s’annonce plus compliqué avec Charles, à la popularité bien plus faible. Les Britanniques lui préfèrent le prince William et son épouse Kate, plus modernes.

À voir aussi sur Konbini :