AccueilNews

Des escargots géants sèment la zizanie en Floride

Publié le

par Lisa Coll

Ils peuvent provoquer une méningite chez l’être humain.

Des escargots géants sèment la zizanie en Floride

© Jesus OLARTE / AFPTV / FLORIDA AGRICULTURE DEPARTMENT / AFP

Il n’est pas rapide, pas si grand (malgré son nom), mais il est vorace et se reproduit vite : l’escargot géant d’Afrique, une espèce qui peut être dangereuse pour les humains, envahit une région de la Floride et inquiète les autorités.

Depuis fin juin, les employés du département de l’Agriculture de cet État ensoleillé du Sud américain inspectent les jardins de New Port Richey, petite ville de la côte Ouest où ces escargots ont élu domicile.

Ce mollusque pouvant mesurer jusqu’à 20 centimètres de long est “un fléau agricole qui se nourrit de plus de 500 types de plantes différentes”, explique Jason Stanley, un biologiste de cette agence publique. “Nous sommes donc préoccupés par sa présence dans notre environnement“, dit-il à l’AFP.

Un seul escargot géant d’Afrique peut pondre jusqu’à 2 000 œufs par an, ajoute M. Stanley, une vitesse de reproduction impressionnante qui en fait un danger pour l’important secteur agricole de l’État.

À quelques mètres de là, Mellon, un labrador dressé pour traquer l’escargot, se promène avec son maître. Il va sous un arbre, cherche dans l’herbe… et quand, enfin, il localise sa cible, il s’assoit dessus. Avec l’aide de Mellon et d’un autre chien renifleur, 1 200 spécimens de cette espèce invasive ont déjà été capturés dans le comté de Pasco.

Pour venir à bout de ce mollusque destructeur, les autorités utilisent aussi du métaldéhyde, sorte d’antilimace inoffensif pour les humains et les animaux, promet l’État. New Port Richey a même été placée sous quarantaine : aucune plante ne peut en sortir, pour éviter qu’un escargot ne s’échappe avec elle.

Si le mollusque, qui vient de l’Est de l’Afrique, a réussi à arriver jusqu’en Floride, c’est probablement parce qu’il a été apporté en tant qu’animal de compagnie, selon les autorités. Sa couleur est claire, contrairement à la plupart des escargots de ce type à la carnation brunâtre, une caractéristique qui le rend “très populaire”, note Jason Stanley.

Porteur de maladies dangereuses

Cet escargot peut pourtant être dangereux pour les humains. Il est porteur “du ver pulmonaire du rat, qui peut causer la méningite”, poursuit M. Stanley. Ce parasite, détecté parmi les mollusques capturés dans le comté de Pasco, entre dans les poumons des rats quand ils mangent un escargot, et se répand ensuite par leur toux.

Si un humain ingère un de ces vers, il se dirige vers le cerveau, où il peut provoquer une méningite, explique le biologiste. À New Port Richey, Jay Pasqua ne parvient toujours pas à croire qu’un si petit animal cause une telle agitation.

Fin juin, un représentant du département de l’Agriculture s’était rendu dans son magasin de vente et de réparation de tondeuses à gazon pour le sensibiliser au problème.

“Au début, c’était assez drôle de voir toute l’attention suscitée par cet escargot”, relate à l’AFP cet homme de 64 ans. “Mais une fois que j’ai compris comment ils se développent, comment ils sont arrivés et les maladies et problèmes qu’ils causent, c’est devenu une source d’inquiétude.”

Depuis, il a trouvé des dizaines de spécimens dans son jardin, même s’il n’en a pas vu depuis trois jours. L’escargot géant d’Afrique a déjà été éradiqué deux fois, dans d’autres parties de la Floride, en 1975 puis en 2021.

La dernière campagne d’extermination, dans le comté de Miami-Dade, s’était faite au prix de dix ans d’efforts et de 23 millions de dollars de dépenses.

Mais le biologiste Jason Stanley est optimiste. L’invasion se déroule “pour l’instant dans une seule zone, que nous surveillons et traitons déjà. Donc nous avons bon espoir que cela ne prendra pas autant de temps cette fois.”

Konbini avec AFP.

À voir aussi sur Konbini :