AccueilNews

C’est officiel : Anne-Sophie Lapix ne présentera pas le débat d’entre-deux tours

Publié le

par Emma Couffin

Les journalistes Léa Salamé et Gilles Bouleau ont été choisis pour animer la soirée.

C’est officiel : Anne-Sophie Lapix ne présentera pas le débat d’entre-deux tours

© Ludovic MARIN (POOL AFP) / Christophe ARCHAMBAULT (AFP)

Les journalistes Léa Salamé, pour France 2, et Gilles Bouleau, pour TF1, animeront le débat entre les deux candidats sortants, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le 20 avril à 21 heures, ont annoncé les chaînes jeudi.

Chargement du twitt...

Léa Salamé est la co-présentatrice d’Élysée 2022, l’émission de première partie de soirée qu’a consacrée France 2 à la présidentielle. Quant à Gilles Bouleau, il est le présentateur du JT de 20 heures de TF1 depuis 2012.

Le débat sera également diffusé par les chaînes d’information en continu LCI et Franceinfo.

Un choix d’arbitres mûrement réfléchi

Cette année, ce ne sera plus Anne-Sophie Lapix qui présentera le débat de l’entre-deux tours. “Les deux finalistes ont immédiatement rejeté le nom de la titulaire du 20 heures de France 2”, a confié un proche des négociations au Parisien.

Sur le plateau de CNews, Jordan Bardella, porte-parole de la candidate du Rassemblement national, confie à propos de la présentatrice : “Elle n’arrive pas à dissimuler son hostilité vis-à-vis de Marine Le Pen à chaque fois qu’elle la reçoit.” Les internautes n’ont pas manqué de réagir à cette décision.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

16,5 millions de téléspectateurs en 2017

Depuis 1974, le débat de l’entre-deux tours est un moment crucial pour l’issue du scrutin. Il a aussi donné lieu à des répliques qui sont restées dans la mémoire politique française. Parmi elles, le “Vous n’avez pas le monopole du cœur” de Valéry Giscard d’Estaing à François Mitterrand en 1974, le “Vous êtes l’homme du passif” du second au premier sept ans plus tard, ou la répétition de la formule “Moi, président…” par François Hollande face à Nicolas Sarkozy en 2012.

En 2017, près de 16,5 millions de téléspectateurs avaient regardé le débat de l’entre-deux tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sur l’ensemble des chaînes qui le diffusaient. C’était moins que lors des éditions de 2007 et 2012.

Depuis 1974, l’élection de 2002 est la seule à s’être déroulée sans débat de l’entre-deux tours. Le président sortant Jacques Chirac avait refusé de débattre avec son adversaire d’extrême droite, Jean-Marie Le Pen, qualifié surprise.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur Konbini :