AccueilNews

bell hooks, autrice africaine-américaine et pionnière du féminisme, est morte à l’âge de 69 ans

Publié le

par Konbini News

"Une très grande dame s’est éteinte."

bell hooks, autrice africaine-américaine et pionnière du féminisme, est morte à l’âge de 69 ans

© Karjean Levine/Getty Images

Poète, autrice, professeure et activiste antiraciste, bell hooks est décédée ce mercredi dans sa maison du Kentucky “entourée de sa famille et de ses amis”, a tweeté sa nièce, Ebony Motley.

Née Gloria Jean Watkins, elle avait décidé, comme beaucoup d’Africains-Américains, de se renommer pour s’émanciper des noms que les anciens maîtres d’esclaves avaient imposés à ses ancêtres. Elle avait donc choisi de s’appeler bell hooks, sans majuscules, par volonté qu’on se focalise sur son travail plutôt que sur qui elle était (et en hommage à son arrière-grand-mère Bell Blair Hooks).

Le Berea College du Kentucky, où elle enseignait depuis 2004, a précisé qu’elle avait souffert d’“une longue maladie”.

Chargement du twitt...

Après avoir publié son premier recueil de poèmes And There We Wept en 1978, elle est saluée en 1981 pour Ain’t I a Woman? Black Women and Feminism, dans lequel elle examinait l’impact du sexisme et du racisme sur les femmes noires, ainsi que le racisme au sein du féminisme, plaidant pour un mouvement plus inclusif.

Elle a ensuite publié une quarantaine d’ouvrages, de la poésie à la littérature jeunesse, explorant non seulement le féminisme, le racisme mais aussi l’amour. “Nous pouvons aimer d’une manière profonde qui transforme le monde politique dans lequel nous vivons”, déclarait-elle en 2000.

Récompensée par de nombreuses distinctions tout au long de sa carrière, bell hooks avait obtenu un doctorat de l’université de Californie à Santa Cruz en 1983, après un diplôme à Stanford, et elle est entrée au Kentucky Writers Hall of Fame en 2018.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Son œuvre est étudiée dans de nombreuses universités américaines. Voici quatre de ses livres à lire absolument :

Ain’t I a Woman? Black Women and Feminism (Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme), son premier essai publié en 1981 ;

Feminist Theory: From Margin to Center (De la marge au centre : théorie féministe), 1984 ;

Teaching to Transgress: Education as the Practice of Freedom (Apprendre à transgresser : l’éducation comme pratique de la liberté), 1994 ;

All About Love (Tout sur l’amour), 2000.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur Konbini :