Pendant ce temps, le roi d’Angleterre supplie les joueurs d’arrêter de faire stresser les supporters anglais

Pendant ce temps, le roi d’Angleterre supplie les joueurs d’arrêter de faire stresser les supporters anglais

Image :

(© Ludovin Marin / AFP)

"Si je peux vous encourager à remporter la victoire avant qu’il ne soit nécessaire d’avoir recours à des buts miracles de dernière minute ou autre drame de penalties…"

Le roi Charles III a félicité l’équipe d’Angleterre pour avoir gagné mercredi son ticket pour la finale de l’Euro 2024, ajoutant avec une pointe d’humour qu’il espérait que cette finale épargnerait plus de stress aux Britanniques. Le monarque a adressé ses “chaleureuses félicitations” à l’équipe après sa victoire 2-1 contre les Pays-Bas mercredi soir, et lui a transmis ses “meilleurs vœux” pour la finale de dimanche contre l’Espagne, dans une déclaration postée sur le site du couple royal.

À voir aussi sur Konbini

Charles III leur a toutefois demandé de garder en tête la pression artérielle des Britanniques, qui durant le tournoi ont vécu une égalisation à la dernière minute contre la Slovaquie, triomphé sur penalty contre la Suisse en quart de finale et dû attendre le but victorieux d’Ollie Watkins à la 90e minute mercredi soir.

“Si je peux vous encourager à remporter la victoire avant qu’il ne soit nécessaire d’avoir recours à des buts miracles de dernière minute ou autre drame de penalties, je suis sûr que le rythme cardiaque et la tension artérielle de la nation en seraient grandement allégés”, a plaisanté le monarque. “Bon courage à l’Angleterre !”, a-t-il conclu.

Le prince héritier William a lui félicité l’attaquant d’Aston Villa Ollie Watkins, buteur décisif qui a permis de décrocher la qualification de l’Angleterre sur le fil. “Quelle beauté, Ollie ! Félicitations à l’Angleterre ! Finalistes de l’#Euro2024”, a-t-il écrit sur X/Twitter.

Chargement du twitt...

Le prince de Galles est attendu dimanche soir à Berlin pour la finale, comme le nouveau Premier ministre Keir Starmer, qui a réussi à voir un des buts en s’éclipsant brièvement du sommet de l’Otan à Washington.