AccueilLifestyle

On a testé la machine à glace qui rend fou notre feed TikTok

Trois boules, s'il vous plaît

On a testé la machine à glace qui rend fou notre feed TikTok

Image :

(© Konbini)

avatar

Par Pharrell Arot

Publié le

Toutes sortes de glaces à la maison, c’est vraiment possible ?

Un couteau, une planche, une casserole et du feu, c’est à peu près tout ce qu’il vous faut pour préparer n’importe quel plat. Mais il existe quelques préparations qu’on ne peut pas reproduire chez soi sans du matériel dédié. La glace en est le parfait exemple. Oui, il est possible de préparer un mauvais sorbet tout cristallisé avec de la patience, un congélateur et une fourchette, mais vous voyez où on veut en venir. Alors, après des semaines à voir la machine à glace de chez Ninja faire les beaux jours des créateurs de contenu food de TikTok, promettant de remplacer le célèbre Pacojet, une machine à plusieurs milliers d’euros que vous avez peut-être déjà croisée chez des professionnels, on s’est dit qu’il était temps de tester par nous-mêmes.

À voir aussi sur Konbini

Après un DM à la branche française de la marque, on a pu mettre nos mains gracieusement sur le précieux Ninja Creami NC300EU, vendu sur le site de la marque pour la “modique” somme de 229 euros. “Modique” comparé aux quelque 6 000 euros hors taxe du fameux Pacojet. Mais alors, ce Ninja Creami, il fait ce qu’une sorbetière ne fait pas déjà ?

(© Konbini)

Parce que des sorbetières, des turbines, des machines à “brasser” la crème pour la transformer en glace, on a déjà testé, et jamais on a trouvé l’outil assez “simple” pour se dire qu’il aurait une place sur notre plan de travail. Le Ninja Creami, lui, prend le problème dans l’autre sens : il n’est pas question de “glacer” une crème ou un sorbet liquide, non, tout son concept, à la manière du Pacojet, est d’avoir une lame et un moteur puissant pour transformer un produit congelé en glace crémeuse.

Sorbet, froyo et glace vanille

L’idée est donc de concocter des préparations, de les verser dans des pots dédiés et de les congeler avant de les transformer en dessert glacé grâce à la machine. Après quelques TikTok, quelques vidéos YouTube et la lecture de fascicule, on se lance donc dans trois préparations différentes : un sorbet, un frozen yogurt et une base de crème glacée vanille. Pour le sorbet, on se contente de verser un bocal de poire au sirop dans un des pots en plastique, en prenant soin de ne pas dépasser la ligne prévue. Pour le “froyo”, on mélange du yaourt grec avec un peu de crème fleurette et du miel. Et pour la glace vanille, on prend le temps de préparer une base avec des jaunes d’œuf, du sucre, de la crème, du lait et une jolie gousse de vanille. Les trois mélanges prêts et versés dans leurs pots, on les place au congélateur pour 24 heures.

(© Konbini)

Bruyant mais efficace

Le moment est enfin venu d’utiliser la machine. On sort nos préparations du congélateur et on attend une dizaine de minutes avant de lancer les hostilités. L’utilisation est simple, il suffit d’ouvrir le pot qui sort du froid et le placer dans un pot plus grand qui se clipse facilement sur le moteur de la machine. Il suffit ensuite de choisir le programme désiré : sorbet, gelato, smoothie…

On fixe, on lance un programme, et c’est parti. En quelques minutes, bruyantes, les lames du robot descendent le long du pot pour mélanger et briser la glace afin de lui donner la consistance souhaitée. Après un premier passage, il faut parfois relancer le programme “respin”, comme indiqué dans les instructions, pour finir le travail. Alors, glace ou pas glace ?

(© Konbini)

Pour un robot ménager, plus de vingt fois moins cher que son inspiration pro, le résultat est bluffant : si on peut encore distinguer quelques cristaux avant le “respin”, le résultat final est lisse et franchement très réussi. Bien sûr, on se doute que le moteur de la bête et les finitions plastiques ne vieilliront pas de la même façon que son riche cousin en métal, mais, et c’est là que tout se joue, c’est la première fois qu’on arrive, sans complication, à produire une vraie crème glacée, un sorbet et un frozen yogurt, à la maison, et après ces premiers essais, le terrain de jeu semble infini : création de parfums, ajouts de “toppings” (avec un programme dédié pour bien mélanger le tout), possibilité de contrôler le niveau de sucre…

(© Konbini)

Verdict, si vous êtes fans de glace maison ou que vous voulez percer sur TikTok, vous pouvez foncer, le Ninja Creami est l’outil qu’il promet être. Après, on ne va pas se mentir, si vous voulez préparer votre glace maison trois fois par an, il risque de prendre un peu de place sur votre plan de travail, et pour 229 euros, vous pouvez vous offrir un paquet de glaces chez votre glacier préféré (nous, nos préfs sont chez Folderol).

Article rédigé dans le cadre d’une mise à disposition de produit par Ninja et l’agence Wellcom. Ninja Creami NC300EU, 229,99 euros sur le site de Ninja.