AccueilLifestyle

L’expo qui va vous faire voir les fast-foods (vraiment) autrement

L’expo qui va vous faire voir les fast-foods (vraiment) autrement

Publié le

Image :

© Aurore Guez

L’artiste Aurore Guez est de retour avec un nouveau projet immersif.

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle de l’artiste Aurore Guez. Mais aujourd’hui, si l’on en remet une couche, c’est parce que le nouveau projet qu’elle s’apprête à présenter au public est unique en son genre. Durant quelques jours, l’artiste présentera son tout nouveau projet, mettant en lumière sa vision singulière et subjective de l’univers du fast-food, le tout dans un cadre immersif unique en son genre.

À voir aussi sur Konbini

“Pourquoi le fast-food ? La démarche de mes expositions repose sur le fait de rendre le ‘moche’ et le banal esthétiques ; en réaction au mouvement artistique élitiste actuel. Cette démarche est la même pour mes peintures, qui ont des traits plutôt grossiers, mais représentent ma réalité, comment je vois le monde”, nous explique Aurore Guez, qui décidé de revisiter, dans un lieu vierge, le fast-food américain, qui s’est implanté en France dans les années 1960.

© Aurore Guez

“Le fast-food des grandes chaînes de distribution est pour moi représentatif de la société actuelle : les géants de l’industrie tentent d’embellir des aliments, de surfer sur la food ‘saine’, alors même que la composition de leurs produits est extrêmement discutable. Les gens continuent d’y manger car le service est rapide ; au détriment de la qualité de la nourriture servie.”

Mais alors, que retrouvera-t-on dans l’exposition ? “Cette exposition pousse ainsi les codes du fast-food à leur paroxysme : de l’extérieur, les couleurs sont vives, attrayantes (jaune et rouge). Mais, quand on rentre dans cette galerie de portraits, des horloges sont disposées dans toute la pièce, pour chronométrer le client et qu’il se sente encore plus pressé qu’il ne l’est déjà, nous détaille Aurore Guez. Amusez-vous à jouer avec les bornes de commande et vous découvrirez aussi que les prix ne sont pas si ‘petits’ – rappelons que le BigMac en 2015 coûtait 3,50 euros contre 6,90 euros aujourd’hui)”.

Le dîner par Aurore Guez
Yellow Cube Gallery
78 rue du Dessous des Berges, (Paris 13e)
Le 6 et 7 mai 2023
Infos et réservations ici